Aménager un rangement sous un escalier

La gestion de la surface habitable est une préoccupation constante lors de la conception d’une habitation, et même après. Il n’est pas toujours rentable, ou simplement envisageable, d’aménager de nouveaux espaces dans une maison. Si l’on veut plus d’espace, il est donc souvent plus simple de mettre à profit des espaces existants mais inutilisés.

Ainsi, dans une maison à plusieurs étages, on peut utiliser l’espace présent sous les escaliers. Les idées pour s’en servir sont nombreuses : espaces de travail, présentoirs et espace déco, bibliothèques, placard, dressing, étagère, penderie ou tout autre espace de rangement. Ce guide a pour but de vous présenter les principales étapes pour aménager un rangement sous un escalier.

 

L'espace sous un escalier peut servir à de nombreuses choses : dressing, rangement, déco,...Le matériel

  • Une scie circulaire ;
  • Des vis ;
  • Un mètre ;
  • Une équerre ;
  • Des supports muraux ;
  • Des planches de bois ;
  • Un couteau à émarger ;
  • Des raccords d’angles ;
  • Une perceuse visseuse.

 

Avant de commencer

Il n’est pas forcément nécessaire d’avoir un escalier ouvert pour procéder à l’aménagement d’un rangement sous ce dernier. Que l’escalier dispose de contremarches ou non, on pourra en profiter.

Les escaliers ouverts conviennent parfaitement à un placard, des étagères, une bibliothèque, etc. Cependant, il faut garder à l’esprit qu’ils ne sont pas adaptés pour un espace de rangement fermé, tel qu’un dressing ou une penderie.

Etape 1 : Prendre les mesures précises

Avant toute chose, il faut avoir une idée précise des mesures. Il faudra évaluer la hauteur, la longueur et la profondeur de l’espace sous l’escalier. Veillez à toujours laisser une marge dans les mesures, pour la pose des rails ou des équerres de fixation.

Dans le présent guide, on envisage de construire un rangement à plusieurs blocs. C’est en fonction de ces mesures qu’il faudra déterminer le nombre de pièces de bois et la taille de coupes à réaliser.

Etape 2 : La coupe des planches

Il faut couper les planches de manière à respecter le cahier des charges suivant :

  • Une planche au sol couvrant toute la longueur de l’espace de rangement ;
  • Deux planches verticales servant de côtés à la plus haute section du dressing ;
  • Des planches verticales, chacune plus petite que la précédente, pour servir de côtés aux sections consécutives ;
  • Des planches horizontales, servant de plafond aux sections du dressing.

Pour obtenir une coupe précise, servez-vous d’une scie circulaire.

Etape 3 : La construction de la penderie

Vient à présent l’étape de la pose des planches. Cette étape est relativement simple, mais ne pourra réussir que si les coupes ont été réalisées avec soin.

  • Pour commencer, il faut poser au sol la planche la plus large et vous assurer qu’elle tient bien dans l’espace. Au besoin, on pourra se servir du couteau à émarger pour la réduire.
  • Ensuite, installez les deux planches latérales devant servir de côtés de la penderie. L’une de ces planches sera positionnée à une extrémité de la planche au sol.
  • Placez ensuite la planche servant de plafond et vissez-la en place. Il ne reste alors qu’à positionner les supports pour le tube de penderie et les fixer.

Pour plus d’infos, cet article vous explique comment fabriquer une penderie de A à Z.

Etape 4 : Les autres sections du dressing

Maintenant que la penderie est construite, il faut installer les autres sections du dressing qui seront positionnées sur le reste de l’espace libre. Chaque bloc sera construit en suivant les étapes ci-dessous :

  • Commencez par poser la planche verticale qui servira de second côté à la section, le premier côté étant constitué par le côté de la penderie.
  • Posez une planche au sommet et fixez-la avec des vis ou des raccords d’angle. Utilisez suffisamment de vis pour en garantir l’intégrité.
  • Posez les étages successifs de la section, avec des planches de taille identique.

Bon à savoir : les placards constitués par les sections consécutives doivent toujours être moins hauts que les précédents pour s’accommoder à la pente sous l’escalier. On peut également se servir de meubles préconstruits pour l’aménagement de l’espace de rangement sous escalier.

Etape 5 : La finition

Une fois que les sections ont été fixées entre elles, il ne reste qu’à les fixer à la planche au sol à l’aide de vis. Pour ce faire, il faut visser chaque planche verticale à la planche au sol.

Il est également utile de s’intéresser à l’aspect esthétique de votre espace de rangement. On peut envisager d’installer une porte coulissante, ou de laisser l’espace ouvert. Si l’on prévoit de le fermer, la porte coulissante est souvent la meilleure solution, étant donné qu’elle n’empêche pas la circulation. Rien ne vous empêche de jouer avec les proportions lors de la création de ce rangement.

Si vous voulez peindre votre penderie, voici comment peindre un meuble en bois.

 

Pour plus d’idées, vous pouvez vous rendre sur cette page.

Pour mieux vous orienter dans votre projet, vous pouvez regarder la vidéo ci-dessous :

Si vous préférez, vous pouvez aussi fabriquer une étagère sous votre escalier.

Share Button
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *