Appliquer un crépi décoratif d’intérieur

Si vous souhaitez obtenir un résultat différent et plus original que de la peinture ou de la tapisserie sur vos murs intérieurs, il existe désormais des préparations prêtes à l’emploi de crépis intérieurs. Facilement applicables, elles vous permettront de réaliser des effets différents selon vos envies et les outils que vous allez utiliser pour les finitions. Petit tour d’horizon des crépis et enduits pour la décoration d’intérieur…

Le matériel nécessaire :
– une bâche plastique,
– du scotch de peintre,
– une taloche,
– un enduit de rebouchage (si besoin),
– un rouleau alvéolé ou nid d’abeille (si besoin),
– une spatule,
– un rouleau,
– un durcisseur,
– un seau d’enduit intérieur,
– une bâche plastique.

Préparez votre chantier pour l’application de l’enduit décoratif

Sortez un maximum de meubles de la pièce, et posez la bâche plastique au sol pour le protéger. Ensuite, mettez du scotch de peintre pour ne pas déborder au niveau des portes, fenêtres, jointures entre les murs et le plafond, plinthes, prises électriques et interrupteurs.

Préparation du support à crépir

Retirez ensuite toute la tapisserie ou la peinture présente sur le mur. Si la peinture s’écaille, retirez toutes les parties qui risqueraient de s’effriter, puis passez un durcisseur afin d’homogénéiser la surface à crépir. Tous les supports peuvent être crépis, mais il est conseillé de poser une sous-couche sur les supports poreux (tels que le plâtre par exemple) afin que ce dernier n’aspire pas toute l’eau présente dans le crépi, et de passer du papier de verre sur les peintures brillantes ou satinées pour permettre une meilleure accroche.

Appliquer le crépi :

– Pour un rendu avec un grain fin et homogène: plonger le rouleau alvéolé ou nid d’abeille dans le seau de crépi, et appliquez une petite couche (1,7 mm) sans appuyer, en commençant par faire des bandes verticales d’un mètre de long. Puis, reliez ces bandes verticales en en faisant des horizontales. Cela permet à la fois de crépir la surface, mais aussi d’étirer le crépi.

– Pour un rendu plus hétérogène et artistique : mouillez votre taloche, puis mettez du crépis dessus. En partant du bas pour aller vers le haut, placez votre taloche en biais (créant un angle d’environ 45° avec le mur), puis appliquez l’enduit. Faîtes des petits mouvements rotatifs pour donner du relief, sans trop appuyer.

– D’autres finitions : vous pouvez également utiliser divers outils pour avoir un rendu différent. Par exemple, vous pouvez, après avoir appliqué le crépi à l’aide du rouleau, passez un pinceau en caoutchouc (vous pouvez alors utiliser un crépi élastique), ou encore une éponge humide que vous tapoterez sur le mur.

Quelques astuces pour bien poser votre enduit

– Ne posez pas de crépis si votre pièce est trop froide ou trop chaude, la température optimale se situe entre 10 et 25 °C.
– N’ouvrez qu’une fenêtre pour permettre au crépi de sécher, ne créez pas de courant d’air.
– De façon générale, une seule couche suffit.
– Si la surface à crépir est trop importante, vous pouvez la diviser en plusieurs petites à l’aide de scotch de peintre.
– L’enduit étant composé d’eau, pensez à humidifier régulièrement votre taloche (ou tout autre outil) pour qu’il n’y accroche pas.
– Utilisez tout simplement de l’eau pour nettoyer vos outils.
– Vérifiez bien que votre crépi est utilisable en intérieur.
– Les crépis intérieurs sont facilement enlevables si vous souhaitez les retirer.

Désormais, vous pouvez créer toutes sortes d’effets différents pour vos murs intérieurs en utilisant du crépi ou de l’enduit décoratif, n’hésitez pas à jouer avec !

Une vidéo pédagogique pour mieux comprendre le mode d’application de l’enduit intérieur

Quelques liens et articles utiles :
L’application d’un crépi de décoration
Comment enlever un crépi.

Retrouvez aussi notre article sur la pose d’un crépi de façade.

* champs obligatoires
Share Button
Share on Facebook8Tweet about this on TwitterShare on Google+0