Bien doser le mortier

Le mortier possède diverses applications. Son dosage diffère en fonction de l’usage qu’on lui réserve. Il peut ainsi servir à réaliser : une chape, des joints ou pour sceller des éléments en place. A chaque usage, une composition différente peut être choisie. Cependant, si vous ne prêtez pas attention à la composition, le mortier peut très vite devenir trop sec, pas assez homogène donc inutilisable. De même, les composants varient selon l’utilisation prévue. Le dosage requiert donc toute votre attention.

Avant  de commencer

Il vous faudra commander le sable et le ciment et donc faire une évaluation de la quantité à commander. Le béton sert à couler les fondations, les poteaux et linteaux. Par contre le mortier sert à assembler les parpaings. Le béton contient donc des graviers contrairement au mortier. Il existe plusieurs littératures sur le dosage du mortier comme du béton, plus ou moins pratique à mettre en œuvre.

Le matériel

  • Gachoir
  • Pelle
  • Protections pour les yeux
  • Gants
  • Sable
  • Ciment
  • Eau
  • Chaux (optionnel)

 

Le choix du sable

Le sable à utiliser pour votre mortier change en fonction du type de travaux que vous entreprenez. Certains usages nécessitent du sable fin alors que d’autres n’emploieront qu’un sable moyen. Le dosage du mortier se fait avec du sable sec, mais le sable s’achète humide en général. Vous devez donc prendre en compte son gonflement à cause de l’humidification. Il faut ajouter 20% environ au volume du sable sec pour obtenir la quantité de sable humide. Ainsi donc 20 kilos de sable sec équivalent à 24 kilos de sable humide.

Le dosage de l’eau du mortier

  • La prise du ciment, de la chaux et la consistance du mortier est assurée par l’eau. Il vaut mieux choisir une eau propre et pure sinon les différents débris risquent d’apparaître à la surface de votre mélange quand il sera sec. Il serait préférable d’utiliser l’eau du robinet ou provenant d’une source potable.
  • Si le mortier est trop sec, il ne collera pas bien ; de même s’il est trop humide il coulera et sèchera mal. Respectez bien les proportions pour l’eau. Le dosage correspond généralement au poids du liant divisé par deux. Soit 10 litres d’eau environ pour 20 kilos de liants. Cependant si vous ne voulez pas vous lancez dans un mauvais dosage, vous pouvez trouver des mortiers pré-dosés dans le commerce.

 

Quantité à acheter pour la fabrication du mortier

beton-mortier-cimentDosage en masse pour obtenir 1m3 de produit : 400 Kg de ciment et 1.400 Kg de sable. Pour le mortier utilisé dans l’assemblage de parpaings : comptez 1m3 de mortier pour assembler 55m2 de mur soit 550 parpaings, dans le cas de parpaings de taille standard 20 x 20 x 50 cm. Par ailleurs, pour commander, multipliez le nombre de mètre cubes obtenus par la masse de chacun des éléments.

Voici quelques dosages utiles pour différents usages de mortier :

  • Pour l’assemblage de briques (ciment, chaux, sable fin, sable moyen, eau)
  • Pour l’assemblage de parpaings ou pour poser une chape sur un sol en béton (ciment, sable moyen, eau)
  • Pour le joint de pierres ou pour la couche d’accrochage d’un enduit pour façade (ciment, sable fin, eau)
  • Pour le joint de briques (ciment, chaux, sable fin, eau)

 

Comment procéder au mélange du mortier

  • Pour commencer, étaler la sable quantité de sable prévue au mélange sur une surface plane. Dans les cas où il faut éviter de salir le sol, on peut se servir d’une gachoir
  • Faire un creux dans le sable et y verser la quantité de ciment qui correspond au dosage
  • En se servant d’une pelle, faire remonter une partie du sable pour recouvrir le ciment
  • Commencer à recouper le tas, en formant un second tas sur le côté

Cette opération peut être répétée plusieurs fois, afin d’obtenir un mélange homogène

  • Ecarter l’ensemble du tas pour y former un cratère.
  • A l’intérieur du cratère, déverser une première dose d’eau
  • Mouiller le mélange à l’aide de la pelle, en s’assurant d’éviter les déversements
  • Dans le tas à présent mouillé, on peut à nouveau former un creux pour y ajouter plus d’eau
  • L’opération sera reprise jusqu’à ce que le mortier ait l’apparence et la texture nécessaire aux travaux prévus.

 

Une vidéo sur le bon dosage pour faire du béton

Si vous souhaitez avoir un guide vidéo de la procédure à suivre, n’hésitez pas à consulter la séquence ci-dessous

 

* champs obligatoires
Share Button
Share on Facebook1Tweet about this on TwitterShare on Google+0