Comment choisir son système de chauffage

Le système de chauffage est l’un des éléments les plus importants d’une maison dans les régions froides. Le choix d’un système de chauffage est un moment délicat dont les conséquences continueront de faire effet des années durant. Il est donc important d’attacher une certaine importance aux paramètres à prendre en compte lors du choix de sa chaudière. Il faut faire la part des choses, dresser un tableau des pours et des contres, et déterminer l’option qui est la plus adaptée à la configuration de sa maison, mais également à son budget et à ses besoins en chauffage.

Le choix du type de chauffage

Les deux types de chauffage les plus courants sont le gaz (gaz naturel ou propane) et le chauffage électrique. Le bois et autres combustibles sont encore utilisés dans certaines régions, mais ils ne sont pas une option à envisager en raison de l’impact environnemental, et de leur difficulté d’utilisation. Il est également possible de trouver des chauffages électriques, dont certains sont pratiques mêmes pendant les périodes de faible ensoleillement, mais le choix d’une chaudière solaire soulève d’autres problèmes spécifiques.

Le coût

chauffage-maisonLe coût d’installation des chaudières électriques est nettement plus économique que celui des chaudières à gaz, mais sur le long terme, la consommation du chauffage à gaz est moins coûteuse. De plus, de manière générale, l’utilisation d’une chaudière à gaz naturel s’avère également plus efficace que les chaudières électriques, même si ce fait peut varier en fonction de la surface à chauffer.

Le chauffage solaire quant à lui est très cher au moment de l’installation. Mais dans des conditions optimales, le coût est parfaitement amorti en moins de 10 ans. Le coût mensuel quant à lui est virtuellement nul, et dans certains pays, des règlementations existent qui permettent à ceux qui génèrent plus d’énergie qu’ils ne consomment de revendre leur surplus énergétique. Dans de tels cas, l’amortissement intervient encore plus vite.

La facilité d’utilisation et la sécurité

Appuyer sur un interrupteur et mettre le chauffage en route. Il est là l’objectif que se fixent la plupart des gens. Dans les faits, le gaz et l’électricité ont une vitesse de mise en marche très bonne et presque identique. Le chauffage solaire par contre peut nécessiter un peu plus de temps pour se mettre en route, et les conditions météorologiques peuvent en impacter les performances.

Le solaire exige de réaliser un entretien régulier. Les capteurs doivent être toujours propres pour fonctionner de manière optimale. Les chaudières électriques quant à elles sont plus sûres étant donné qu’il n’y a pas de flammes. Alors que pour les chaudières à bois ou à gaz c’est le cas. De plus, l’utilisation du gaz doit s’accompagner d’un entretien annuel du réseau de chauffage.

Le principe de chauffage

La chaleur en mouvement :

La méthode de distribution employée par le chauffage doit également être prise en compte. Le procédé standard est le système à air chaud qui fait circuler l’air dans des canalisations, jusqu’à chaque pièce chauffée. C’est le système le plus courant, mais il existe d’autres solutions. Par exemple, la circulation d’eau chaude dans des canalisations et des appareils tels que les radiateurs, ou par le sol. La circulation d’eau chaude est souvent privilégiée parce qu’elle a un moindre coefficient de perte énergétique que l’air.

 

La chaleur irradiée :

L’irradiation de chaleur utilise des câbles électriques qui chauffent plutôt qu’un mouvement de chaleur. Ces câbles circulent généralement à travers toutes les pièces qui ont besoin d’être chauffées. La forme la plus courante de ces installations est le plancher chauffant qui permet le transfert énergétique par le sol.

L’avantage principal d’une telle technique est la rapidité de mise en service du système. Toutefois, le coût est généralement plus élevé. Et plus la surface à chauffer est grande, plus le coût augmente.

Les besoins en chauffage

La surface à chauffer, le système à employer ou les sources énergétiques sont des facteurs à prendre en compte, certes. Mais le facteur qui doit gouverner le choix est la détermination de la surface à chauffer. Si l’on souhaite chauffer toute la maison, ou uniquement certaines pièces, la décision d’opter pour l’électrique, le gaz ou le solaire peut être impactée. Il faut également prendre en compte les travaux à réaliser avant de pouvoir installer le chauffage.

Si par exemple il s’agit d’une maison qui n’est pas souvent habitée pendant les périodes froides, l’on pourra choisir un système facilement installable et qui n’exige pas qu’un entretien régulier soit apporté à l’installation.

Opter pour une chaudière ou pour un système de chauffage par le sol sera par exemple décidé par la nature du sol dans la maison. S’il est par exemple nécessaire d’entreprendre de gros travaux, l’on peut décider d’opter pour une solution plus économique.

Conclusion

Le choix d’un système de chauffage est une question assez délicate. C’est un choix important qui emporte des conséquences durables. Il est donc crucial de s’informer amplement et dans les plus petits détails, des avantages et des inconvénients qu’un système pourrait présenter. Opter pour une chaudière, un chauffage par le sol, une solution économique ou à faible consommation. Les paramètres doivent répondre aux réalités et aux besoins des personnes. Il n’y a pas, à proprement parler, de solution toute faite.

 
Voici une vidéo instructive sur le choix du chauffage à son domicile

Quelques autres articles sur le sujet
Le coût moyen du chauffage pour un ménage français
Le hit parade des différents systèmes d’énergie

 

* champs obligatoires

Share Button
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0