Rénovation plafond : Comment refaire un plafond ?

Si votre plafond laisse paraître des traces d’humidité, des fissures ou de la moisissure, il y a de fortes chances qu’il soit abîmé. La première chose à faire est d’identifier les causes du phénomènes, et d’évaluer l’état de dégradation du plafond. Si les dégâts sont importants, une rénovation plafond s’impose. Dans ce cas, une solution serait de se servir d’enduit de lissage pour plafond, une autre serait d’utiliser de la  toile de verre pour plafond. Refaire un plafond abîmé nécessite cependant un matériel adéquat, un minimum de temps pour la réalisation et au besoin un personnel qualifié, en fonction du type de plafond que vous avez.

Le matériel

rénovation plafond

  • Des plaques de plâtre
  • Un enduit à plaque de plâtre
  • Des solives
  • Des suspentes
  • Des éclisses à raccordement
  • Des cornières de plafond
  • Un cordeau
  • Du calicot
  • Des vis
  • Un crayon
  • Une perceuse
  • Une scie
  • Un couteau à enduire
  • Le mètre-ruban
  • La règle de maçon
  • Un niveau à bulle
  • Des gants et masque de protection contre la poussière
  • Un cutter

 

Avant de commencer

La rénovation plafond est une opération d’envergure. Elle peut dégager énormément de poussière et nécessite donc une phase de préparation initiale. Commencer par retirer tous les meubles de la pièce, ou tout au moins les couvrir de bâches. Ne pas oublier de prévoir suffisamment d’espace à l’intérieur de la pièce pour se mouvoir librement. A défaut de pouvoir sortir les meubles de la pièce, on pourra les ranger dans un coin de celle-ci.

Rénovation en fonction du type de plafond

On retrouve tout d’abord des plafonds tendus qui existent sous divers modèles et conçus avec différents matériaux comme la toile, le tissu imprimé et le PCV. Il possède également plusieurs propriétés. Nous avons par exemple les plafonds à isolation phonique, les plafonds à isolation thermique et les plafonds design.

Ceci étant, le plafond tendu est idéal pour cacher les défauts de l’ancien plafond. Sa pose cependant requiert les services d’un spécialiste compte tenu de ses exigences. Il se fait souvent avec assez de rapidité. Les dimensions à utiliser tout comme la disposition des motifs dans le cas de plafond en tissu imprimé sont à prendre en compte.

Il existe ensuite le plafond en miroir, celui-ci plus cher que le plafond tendu. Il peut être soit en miroir soit en verre transparent ou en toile miroir. Son installation demande beaucoup d’attention. Une pose minutieuse qui requiert obligatoirement qu’on fasse appel à un professionnel. Il est possible de l’installer suivant une multitude de motifs pour la décoration l’intérieur. Ce type de plafond convient aux espaces publics comme les salles de cinéma, de sport ou de spectacle, les musées.

Nous avons aussi le faux plafond. Il est d’ailleurs adéquat pour cacher les imperfections de votre ancien plafond (plafond déformé, traces d’eaux, fissures, farinage et écaillement des peintures, câbles électriques, bandes et vis des plaques de plâtre etc.).

Il est par ailleurs possible de modifier votre confort thermique en mettant par exemple dans le plénum, un isolant du style laine de bois, laine de verre, laine de roche, etc. Tout comme il est possible d’avoir  un confort acoustique en se servant des toiles acoustiques aux quelles seront ajoutées un absorbant phonique. Sa pose est assez rapide. Dans le cas où le plafond est en bois, vous pouvez faire usage de peinture encaustique pour le repeindre.

Rénovation plafond : Un plafond malsain

  • Les traces de moisissures qui apparaissent sur votre plafond sont surement dues à l’insuffisance de la ventilation. Pour cela, il est recommandé d’installer une VMC qui s’assurera du renouvellement de l’air ;
  • Nettoyez ensuite les tâches sur votre plafond et faites le repeindre ;
  • Si les tâches apparus sont celles d’humidité, recherchez d’abord l’origine de la fuite puis assurez-vous qu’elle soit réparée ;
  • Grattez les endroits infectés tout en enlevant tout ce qui ne tient plus ;
  • Refermez ensuite les endroits grattés en utilisant de l’enduit de lissage puis poncez.

Rénovation plafond : Un plafond non lisse

  • Préparez d’abord le plafond, en le nettoyant, en éliminant les causes d’humidité et autres sources de compromission ;
  • Choisissez ensuite le type de revêtement (peinture, papier peint, enduit ou crépi) ;
  • Retirez l’ancien papier peint comme tout ce qui se décolle du plafond, ou faites tomber toutes les écailles de peinture en grattant le plafond à l’aide de spatule;
  • Grattez le plafond s’il est peint avec de la  peinture satinée ou de la peinture brillante en utilisant du papier de verre;
  • Servez-vous d’un enduit de rebouchage pour réparer les fissures apparues au plafond;
  • Au cas où la surface du plafond se serait pas plane faites un enduit de lissage puis poncez délicatement;
  • Enfin, dépoussiérer l’espace aménagé avant de poser le revêtement.

Par ailleurs, du papier peint intissé épais ou du crépi peut cacher les défauts au niveau de votre plafond qu’une peinture quelconque ne saurait cacher.

Si vous souhaitez avoir d’autres solutions pour entretenir votre plafond, voici des tutoriels vidéo qui vous permettront de poser par vous-mêmes des plafonds tendus.

Si vous avez besoin de poser de la toile de verre, n’hésitez pas à consulter cette video pour parvenir à un résultat parfait :

Share Button
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0