Comment souder des tuyaux en cuivre

Souder des tuyaux en cuivre est une talent indispensable de tout bon bricoleur. Indispensable, mais particulièrement simple à maîtriser. Il suffit en effet d’avoir une trentaine de minutes devant soi pour apprendre et maîtriser les bonnes pratiques de soude de tuyaux en cuivre.

 

Le Matériel :

  • Une scie à métaux
  • Du papier abrasif ou de la laine d’acier
  • Gants et lunettes de sécurité
  • Un chalumeau
  • Un pinceau
  • Du flux à souder
  • Du fil à souder en étain (sans plomb)

Avant de commencer

Avant de souder quoi que ce soit, il faut s’assurer d’avoir des tuyaux de bons diamètres et de bonne longueur, d’avoir assez de tubes en L, par exemple pour parvenir à réaliser le projet.  Avoir les bons connecteurs et joints également. Il faudra donc mesurer suffisamment avant de commencer à couper les tuyaux et à les souder.

Couper les tuyaux et préparer la soudure

Le cuivre est un métal tendre. On peut le couper avec une scie à métaux ou simplement une lime. Sa facilité de coupe peut toutefois poser problèmes. Ainsi, il ne faut pas exercer des fortes pressions pendant la coupe pour éviter de déformer les tuyaux. Une fois les coupes réalisées, toujours limer l’intérieur des tuyaux avec de la laine d’acier ou du papier abrasif.

Une fois ces opérations terminées, reprendre tous les tuyaux et en nettoyer les points de soudure. Il faudra nettoyer l’intérieur mais également l’extérieur. Lorsqu’il est question de soudure de cuivre, la propreté est le maître mot. Des dépôts et saletés suffiraient à causer des fuites plus tard.

Appliquer le flux de soudure

souder-du-cuivreEn se servant d’un pinceau, on pourra appliquer le flux à soudure sur les sections de tuyau qui se rejoindront. En d’autres termes, à l’extérieur du tuyau qui sera emboîté dans l’autre, et à l’intérieur du tuyau qui recevra. Cette couche ne doit pas être trop fine afin de servir sa fonction, qui est d’empêcher l’oxydation du cuivre due à la chaleur.

 

La chauffe du joint

Avant de souder il faut bien emboîter les tuyaux et s’assurer qu’ils ne puissent pas bouger. Cette immobilisation est nécessaire, puisqu’il faut se servir des deux mains, pour souder.

A présent, la soudure peut commencer. On se sert du chalumeau pour chauffer le tuyau qui reçoit l’autre au niveau du joint. Le tuyau doit être suffisamment chaud pour que le fil d’étain fonde à son contact. Ce n’est donc pas sous la flamme du chalumeau que le fil d’étain devra fondre. A noter que l’étain doit fondre sur la partie du tuyau à l’opposé de la flamme.

L’utilisation du fil d’étain

Ensuite, on pose le fil d’étain au niveau des interstices du joint, entre les deux tuyaux. L’étain devenu liquide sera aspiré dans les interstices et les scellera en se solidifiant. Il n’est pas nécessaire de chercher à pousser le fil à l’intérieur des interstices. Le refroidissement du joint permet de créer un effet d’aspiration qui continue tant que l’étain fond. Il faut donc continuer de faire fondre l’étain sur le tuyau tant qu’il est à bonne température.

Une fois l’étain aspiré tout autour du joint, la soudure est réussie.

Faire un test

Le moment est venu de faire un test sur la qualité de la soudure. Ouvrir légèrement l’arrivée en eau et observer le joint pour voir s’il fuit. Cette vérification doit se faire au fur et à mesure, et non pas après avoir soudé tous les tuyaux. Si des fuites sont constatées, il ne faut pas hésiter à recommencer le processus.

Souder une plomberie déjà en service

Si la soudure doit intervenir sur une plomberie déjà en service, il est nécessaire de prendre certaines précautions. D’abord, évacuer le tuyau entièrement, et le laisser sécher. Chauffer le tuyau permet d’accélérer drastiquement cette étape.

Ensuite, il faut s’assurer que toute pression créée pendant la chauffe du tuyau puisse être évacuée. On prendre donc soin à laisser au moins un robinet ouvert à cet effet. Aussi, dans le cas d’une valve en cuivre, ôter toutes les parties faites de plastique ou de caoutchouc afin de les préserver.

Bon à savoir :

Les chalumeaux ne sont pas des outils particulièrement stables. Il est donc nécessaire d’éteindre le chalumeau chaque fois, et toutes les fois qu’on ne s’en sert pas.

Une autre bonne précaution est de poser une toile ignifugée sur tous les matériaux inflammables à proximité desquels la soudure a lieu.

 

Voici une vidéo tuto qui explique en détails comment faire une soudure au cuivre :

 

* champs obligatoires
Share Button
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0