Comment traiter le salpêtre ?

Le salpêtre est le résultat d’accumulation de sels minéraux sur les murs. Ces sels minéraux, essentiellement composés de nitrate de potassium, remontent à la surface des murs grâce à l’humidité. C’est un élément nocif pour l’intégrité des murs sur lesquels il se manifeste. Il peut provoquer le pourrissement du bois, le décollement du plâtre et des enduits, et bien plus encore.

Ce guide a pour but de vous donner des indications précises pour traiter le salpêtre.

 

Le salpêtre se forme sur les murs à cause de l'humidité. Voici comment l'enlever.Le matériel

  • Une brosse dure ;
  • De la peinture anti-humidité, de la peinture bactéricide, de la peinture anti-moisissure ;
  • Un enduit anti-salpêtre ;
  • Un pinceau ;
  • Des gants de protection et un masque ;
  • Un enduit de rebouchage.

 

Quelles sont les causes du salpêtre ?

Avant de proposer des solutions au phénomène, il est important de connaître ses causes fréquentes. Cela vous permettra d’adopter une attitude préventive.

L’une des causes principales de l’apparition du salpêtre, ce sont les remontées capillaires et la mauvaise ventilation. Les remontées et l’assèchement des murs humides permettent la concentration de sels minéraux sur les murs.

 

Les traitements efficaces contre les causes du salpêtre

Bien qu’étant nombreuses, les causes du salpêtre peuvent être entravées. Il existe plusieurs procédés et/ou accessoires à cet effet. Parmi ceux-ci, on peut citer :

  • Les procédés contre les remontées capillaires : tels que l’assèchement des murs, l’injection de résine ou silicone et le drainage du terrain et/ou de la maison. On peut également ajouter l’installation d’une membrane d’étanchéité, ou le cuvelage si le cas l’impose. Pour plus d’informations, voici comment traiter vos murs contre l’humidité et les remontées capillaires.
  • Les procédés contre la mauvaise ventilation intérieure : comme l’installation d’une ventilation mécanique contrôlée à simple flux ou flux double. On peut également opter pour une ventilation mécanique répartie ou une ventilation naturelle régulée. A défaut, on peut mettre en place un puits provençal.
  • Les procédés contre la mauvaise protection des surfaces murales : ils comprennent la pose d’une peinture anti-humidité ou d’hydrofuge de surface, ainsi que l’usage d’un enduit anti-humidité.

 

Comment traiter le salpêtre ?

Tout d’abord, commencez par nettoyer le mur affecté en le frottant correctement avec une brosse dure afin d’éviter que les zones très touchées par le salpêtre finissent par contaminer les autres aux alentours.

Ensuite, lavez le mur avec de l’eau chaude imprégnée de savon de Marseille, de détergent ou de lessive Saint-Marc. Rincez-le à l’eau claire en vous assurant que les traces de salpêtre ont disparu.

Résolvez les problèmes d’humidité en optant pour la pose d’une peinture imperméable, d’une peinture bactéricide et d’une peinture anti-moisissure, suivie d’une seconde couche de ce dernier type de peinture.

Enfin, appliquez un enduit anti-salpêtre et anti-humidité sur toute la surface du mur à l’aide d’un pinceau ou d’un rouleau. Les parties envahies par le salpêtre doivent être recouvertes de peinture à base de résine afin d’empêcher les remontées capillaires.

 

Quelques conseils quand on lutte contre le salpêtre

  • Ne traitez pas la surface des murs avec des produits à base d’hydrofuge car ils peuvent entraver le transfert d’humidité, ce qui pourrait dégrader l’état des choses.
  • Veillez à reboucher au préalable les fissures éventuelles du mur en utilisant un enduit de rebouchage ;
  • Evitez tout contact physique avec l’enduit anti-salpêtre en usant d’un pinceau ou d’un rouleau pour l’appliquer ;
  • N’appliquez pas l’enduit sur un mur humide, qu’il le soit en surface ou à l’intérieur, car cela l’endommagerait.

Si, après l’opération, on constate que des remontées capillaires sont encore présentes, il faut nettoyer le mur et appliquer une nouvelle couche d’enduit anti-salpêtre. N’hésitez pas à répéter l’opération à chaque fois que vous remarquez formation de condensé blanc du même type.

 

Voici un guide pratique pour vous guider lors de ces travaux de bricolage :

Share Button
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *