Construire une clôture électrique pour chien

Une clôture électrique est une solution idéale pour s’assurer que les animaux domestiques ne quittent pas la propriété. Principalement employée en élevage, elles pourront également servir à dresser les chiens et autres animaux domestiques, et leur apprendre les limites de leur territoire. Une mesure de limitation mais également de protection. Ce guide vous orientera très peu vers les boutiques. Le nécessaire peut se recycler et se retrouve sûrement dans votre environnement immédiat.

 

Le matériel

  • Piquets métalliquesclôture électrique chien
  • Fils électriques ou clôture grillagée
  • Bobine d’allumage de voiture ou toute autre source d’énergie électrique (panneau solaires, etc.)
  • Batterie
  • Marteau
  • Gants
  • Sécateur
  • Boulons d’acier galvanisé
  • Isolateurs

 

La clôture

Si votre clôture existe déjà alors l’ouvrage sera encore plus rapide. Sinon alors il faudra en faire. Elle peut être à l’échelle de votre maison ou tout simplement d’un enclos. Il n’est pas aisé d’électriser une clôture en bois. Donc si elle était en bois il faudra la remplacer par une clôture en fils métalliques conducteurs ou rendre l’ancienne mixte en y intégrant les fils. Si vous souhaitez savoir comment poser une clôture en grillage lisez cet article.

Pour les clôtures neuves, optez pour des poteaux ou piquets en métal vu que le bois est biodégradable. En ce qui concerne les fils, vous faites les traverses en fonction de la taille de votre chien (nombre de traverses et les intervalles entre elles). Vous pouvez opter aussi pour une clôture grillagée. Ici, les tracas sont amoindris. Vous n’aurez plus besoin de fils conducteurs mais uniquement des piquets.

 

L’alimentation de la clôture

  • Nous vous proposons une source d’énergie gratuite si vous êtes chanceux ou à très bas prix si vous deviez mettre la main à la poche. Il vous suffit juste de récupérer à la casse une bobine d’allumage de voiture du siècle passé.
  • Une fois en possession de cette bobine, il vous faudra acquérir un temporisateur. Celui-ci l’alimentera par impulsion électrique toutes les dix secondes. Il faudra songer à raccorder les deux à une batterie pour que la clôture reste alimentée de manière optimale.
  • Vous connecterez les fils métalliques autour de la clôture ou de l’enclos avec la borne haute-tension de la bobine.
  • Les fils métalliques ne doivent pas entrer directement en contact avec les poteaux les supportant. On peut se servir d’isolateurs et de boulons d’acier galvanisé pour s’en assurer.
  • Si un électrificateur autonome ne convient pas, il est toujours possible de raccorder la clôture à l’alimentation secteur plutôt qu’à une batterie.

 

Conseil : Il est préférable de connecter la source d’énergie de sorte à ce qu’elle alimente la clôture du centre, vers les extrémités si possible.

 

Mise à terre de la clôture

Il faut comprendre que la clôture électrique ne fonctionnera pas normalement, tant qu’elle n’aura pas été connectée à la terre. Pour y parvenir, il suffit d’enterrer le piquet de mise à terre profondément. De préférence dans un sol humide.

Il faut noter que la terre utilisée pour la mise à terre de la clôture ne doit pas être la même que celle utilisée pour une autre installation électrique domestique ou non. Séparer les deux terres d’au moins 10 mètres.

 

Bon à savoir : Le voltage détecté à plus de 100m de l’électrification ne devrait pas excéder les 300V. Dans de tels cas, utiliser des piquets de mise à terre supplémentaires pour réduire le voltage.

 

Conseils et Conseils

  • Mettez la source d’alimentation et la bobine à l’abri de la pluie, de la neige et même du chien.
  • Si vous avez opté pour des fils, veuillez à ce qu’ils ne rentrent en contact avec ni l’herbe ni aucun autre corps. Le risque est l’énergie soit détournée de son objectif.
  • Faites une vérification mensuelle du bon fonctionnement du système.
  • Pour éviter tout incident avec les visiteurs, placez un panneau signalant la présence d’une clôture électrique.

 

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter ce guide détaillé et illustré.

 

 

Share Button
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0