Construire un poulailler

Qu’on le fasse à titre professionnel ou pas, assurer aux poules de bonnes conditions d’existences, est indispensable. Il est donc nécessaire de construire une habitation confortable, où elles soient logées sainement et proprement. Apprendre comment fabriquer un poulailler est donc une excellente initiative. En plus d’être moins onéreux, un poulailler construit par soi-même permet de répondre aux besoins spécifiques de chacun.

Avant de commencer la fabrication du poulailler

Il n’est pas nécessaire que le poulailler soit luxueux. Chacun peut faire par lui-même un poulailler, pourvu qu’il réponde aux trois nécessités que sont : air, lumière et abri sec. Mais avant de faire le plan de votre poulailler, il faut savoir de quoi ont besoin les poules, quel espace prévoir, quels aménagements, comment faire pour que ce soit pratique au quotidien.

Le matériel

  • des poteaux,
  • de la volige,
  • des liteaux,
  • des branches
  • des vis agglo,
  • des vis à tête ronde,
  • des équerres,
  • des charnières,
  • une lasure,
  • du grillage
  • des plaques fibro

 

Le montage

Faces avant et arrière

Les faces avant et arrière doivent tout d’abord être montées individuellement, directement sur le sol.

  • Ensuite, percer des trous de passages dans les planches sur la face avant.
  • Réaliser deux trous, afin de pouvoir moduler l’enclos pour les poules.
  • Superposer chaque planche légèrement du haut vers le bas afin de permettre que l’écoulement des liquides se face vers l’extérieur.
  • Sur la face arrière, on fixe une planche large à l’aide de trois charnières au niveau du plancher afin de permettre l’évacuation des fientes.
  • La partie inférieure de la face arrière est constituée d’un volet amovible, afin de permettre l’accès au-dessous du poulailler par l’arrière.

 

Assemblage des faces avant et arrière

Les faces avant et arrière sont ensuite rassemblées à l’aide des poteaux horizontaux latéraux, tenus par des équerres aux poteaux verticaux.

construction-poulailler

Réalisation du plancher

Le plancher est constitué de planches, reposant sur les deux poteaux horizontaux. Par ailleurs, il serait préférable de mettre des poteaux horizontaux dans le sens de la largeur et de réaliser le plancher avec des planches orientées d’avant en arrière, pour faciliter le raclage des fientes par le volet arrière.

Finition des côtés

Les côtés sont fermés de la même façon que les faces. Le côté droit est fermé jusqu’en bas.

Au niveau du plancher, une planche large est fixée par deux charnières, permettant l’accès aux nids et le ramassage des œufs. Cela permet aussi de sortir les nids et de nettoyer l’emplacement à tout moment. 

Le côté gauche est ouvert dans la partie basse, pour permettre le passage des poules. On peut également réaliser une petite fenêtre du côté gauche.

Le toit

Le toit est constitué de plaques de fibrociment, fixées aux cotés par des équerres.

Les accessoires

Les accessoires ne sont pas essentiels à l’intégrité du poulailler. Ils permettent toutefois d’améliorer la qualité de vie des poules, ou simplement le nettoyage du poulailler. On peut entrer autre prévoir :

  • L’accès aux entrées du poulailler est possible grâce à une rampe.
  • Les nids qui sont légèrement surélevés du sol et séparées en trois loges.
  • Le perchoir constitué de deux branches fixées sur des supports.
  • De même les branches pour les perchoirs peuvent être misent dans l’autre sens, directement prises dans les faces avant et arrière. Cela améliore la stabilité des perchoirs et il est possible d’en mettre plus de deux.

 

Si vous souhaitez vous lancer dans la construction d’un poulailler qui soit un peu plus sophistiqué, vous pouvez toujours consulter cette vidéo détaillée :

* champs obligatoires
Share Button
Share on Facebook1Tweet about this on TwitterShare on Google+0