Déboucher des WC

Tôt ou tard, l’on a le malheur de constater que les toilettes sont bouchées. Ça arrive plus souvent qu’on ne le pense. Pression de l’eau trop faible, tentatives de trop chasser d’un coup, les causes peuvent être nombreuses. Le problème est qu’il n’est pas toujours simple de déboucher des toilettes, et que le déboucheur à ventouse ne soit pas de grande utilité. Comment faut-il donc procéder dans de tels cas ?

 

Le matériel :

  • Un déboucheur à ventouse
  • Un seau
  • De vieux chiffons ou de vieilles serviettes
  • Des gants en caoutchouc
  • Une tarière de toilette
  • Du liquide lave-vaisselle

 

Avant de commencer

S’assurer avant toute chose d’avoir bien identifié l’origine du problème. Ouvrir les robinets dans le lavabo et dans la douche par exemple, pour s’assurer que les eaux s’évacuent convenablement. Si par contre les tuyaux semblent y être aussi bouchés, le problème se situe ailleurs qu’au niveau des WC, et il faudra envisager d’autres méthodes de résolution.

 

1. Commencer avec le déboucheur à ventouse

Celle-ci est la méthode la plus simple, et la plus employée. Mais, il arrive parfois que les résultats ne soient pas satisfaisants. Soit parce qu’on se sert mal du déboucheur à ventouse, soit parce que les éléments qui bouchent, nécessitent de se servir d’une autre technique.

 

Préparer l’opération

Pour commencer il faut ajouter de l’eau dans la cuvette des toilettes. Il faut qu’il y ait assez d’eau pour recouvrir le déboucheur à ventouse. Il est recommandé d’utiliser de l’eau chaude (pas bouillante). L’eau à cette température peut aider à désagréger les éléments qui bouchent les toilettes. Le liquide vaisselle peut avoir le même effet dans certains cas. Laisser reposer une dizaine de minutes avant de passer à l’étape suivante. Ce n’est pas parce que l’on ajoute de l’eau qu’il faut fermer l’arrivée en eau. En effet, elle doit être ouverte pour permettre que l’eau s’évacue rapidement.

 

Se servir de la ventouse

Après avoir enfilé des gants, poser la ventouse directement contre l’évacuation de la cuvette. La positionner de sorte à ce que la ventouse referme entièrement l’évacuation. Les ventouses en forme d’entonnoir sont particulièrement utiles dans ces situations. Mais, à défaut d’en avoir une, on peut poser de la vaseline sur les bords de la ventouse pour l’aider à adhérer.

A présent, tirer la ventouse vers l’arrière (et légèrement en direction verticale) pour tirer les éléments qui bouchent l’évacuation des eaux. Ensuite, pousser la ventouse à nouveau vers l’évacuation pour que l’eau pousse les éléments bloqués dans la plomberie. Reprendre le processus plusieurs fois, jusqu’à ce que les toilettes soient débouchées.

 

2. Utiliser une tarière de toilette

Parfois, se servir d’un déboucheur à ventouses ne suffit pas. Il est donc nécessaire d’opter pour d’autres solutions telles que les tarières de toilettes. Ayant l’apparence d’un bâton élastique enveloppé dans une protection plastique, il permet de découcher les toilettes, sans gratter la cuvette.

 

Se préparer convenablement

Pour commencer, mettre des gants en caoutchouc et étendre la tarière. Ici aussi, il n’est pas exclu d’ajouter du liquide vaisselle dans la cuvette et de l’eau chaude, si l’on ne l’avait pas déjà fait au moment de se servir de la ventouse. S’assurer aussi que l’arrivée en eau des toilettes n’est pas fermée, sans quoi l’on ne pourra pas savoir si le bouchon a été évacué.

 

Se servir de la tarière

Introduire la tarière dans l’évacuation de la cuvette. La gaine plastique devrait normalement épouser la forme de la cuvette et de l’évacuation sans problèmes.

Pousser sur le manche jusqu’à ressentir de la résistance. Cette résistance est due au contact du câble de la tarière avec les éléments solides qui bouchent les toilettes. Tourner le manche pour enclencher la rotation du câble. Pousser sur le manche tout en tournant pour enfoncer l’extrémité du câble dans le bouchon qui fait obstruction.

A présent, il suffit de tirer le câble pour le ramener dans la cuvette. Si l’opération a été bien menée, les éléments accrochés par la tarière suivront. Se débarrasser des éléments accrochés dans le seau.

 

Observer l’évacuation de l’eau

Si le niveau de l’eau descend, c’est que le bouchon a été désagrégé et que l’eau parvient à nouveau à s’évacuer. Dans ce cas, il suffit de remettre le contenu du seau dans la cuvette en petites quantités, et de tirer la chasse. Si par contre l’eau ne s’évacue pas, il faudra recommencer l’opération jusqu’à obtenir satisfaction.

 

Bon à savoir :

Que ce soit lors de l’utilisation du déboucheur à ventouse ou de la tarière, il peut arriver que de l’eau déborde de la cuvette. Nettoyer avec de vieux chiffons ou des serviettes. Ne pas laisser l’eau s’accumuler.

Aussi, lors de l’utilisation de la tarière, plutôt que de ramener le bouchon dans la cuve, il est possible de donner des petits coups, pour le briser. Ceci doit évidemment être fait avant d’accrocher le bouchon.

 

* champs obligatoires
Share Button
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0