Déboucher une canalisation

Entretenir une maison revient à faire les réparations au fur et à mesure que les problèmes se présentent. Certaines réparations peuvent être remises à plus tard, d’autres non. Les canalisations bouchées comptent parmi les réparations prioritaires. Encore faut-il savoir comment déboucher une canalisation facilement sans avoir à faire appel à un plombier. Voici quelques solutions simples pour déboucher ses canalisations.

 

1. Les armes conventionnelles

Face à une canalisation bouchée, le premier réflexe à avoir est de se servir du déboucheur à ventouse. Pour ce faire, renverser de l’eau chaude dans la canalisation incriminée, et se servir du déboucheur pour exercer une pression forte et répétée. Tirer la ventouse vers l’arrière, puis vers l’avant en prenant soin de la décoller du sol le moins possible. Elle doit former un dôme étanche avec la surface du sol (ou de l’évier).

Ce type d’outil marche bien si vous voulez déboucher un évier ou des petits tuyaux. Pour une canalisation plus importante ou dont l’obstruction est plus importante, il faut passer à des méthodes plus radicales.

 

2. Les recettes de grand-mère

Si le déboucheur à ventouse ne suffit pas, le moment est venu d’opter pour le bicarbonate. Tous les moyens sont bons pour désagréger le bouchon qui pose problème. Les bouchons sont parfois causés par des cheveux, des restes alimentaires, ou autres. Dans de tels cas, un savant mélange peut suffire.

Dans une tasse, verser du bicarbonate jusqu’au tiers, ensuite un peu de sel, puis compléter avec un tiers de vinaigre. Le mélange se mettra à mousser sur le champ. Il faut le renverser dans la canalisation sans attendre que la réaction chimique se termine. Laisser reposer une heure, ou même toute la nuit, ensuite rincer les canalisations avec de l’eau chaude. Une autre solution serait de mettre autant de bicarbonate et de sel que possible directement dans la canalisation et d’ajouter le vinaigre ensuite.

 

3. La soude caustique

La méthode est similaire à la technique précédente, mais la recette diffère. Se munir de gants et de lunettes de protection avant de commencer. A Noter que la soude caustique peut causer des brûlures chimiques et devrait donc être employée avec prudence. Verser de l’eau froide dans un seau en plastique jusqu’au trois quarts. Renverser ensuite de la soude caustique dans le seau d’eau (trois petites tasses devraient suffire). Mélanger avec une cuillère en bois. Lorsque ça commencera à mousser et à chauffer, renverser le mélange dans la canalisation et laisser reposer une trentaine de minutes tout au plus. Rincer avec de l’eau bouillante.

 

4. Le cintre, le furet ou la tarière

Le furet est une tige métallique muni de brosses suffisamment longue pour entrer dans la canalisation et désagréger le bouchon. Il suffit de frotter pour avoir gain de cause. A défaut d’avoir un furet on peut se servir d’autres outils. Le cintre est une alternative simple et ingénieuse.

Prendre un cintre et le redresser autant que possible. Ensuite former un crocher à une extrémité en le tordant. Il ne reste qu’à faire entrer dans la canalisation et à rechercher le bouchon. Si l’on sent de la résistance, il convient d’utiliser des mouvements circulaires pour accrocher des parties du bouchon et les remonter à la surface. Toujours remonter les éléments à la surface, et ne pas les pousser plus en profondeur, au risque de compacter le bouchon encore plus.

Une technique qui s’apparente est l’utilisation de la tarière. Cet outil spécialement conçu pour ce genre de circonstances permettra d’accrocher le bouchon grâce à la spirale rotatoire qui se trouve au bout de son long tuyau. Son utilisation est efficace, mais demande un certain savoir-faire. Toutefois, la tarière a une meilleure portée que le cintre ou le furet.

 

5. Ouvrir la canalisation et la nettoyer

Si rien ne marche, alors la seule alternative qui reste est de nettoyer la canalisation. Cette technique est particulièrement efficace pour les lavabos et les éviers. Après avoir posé un seau vide sous la canalisation du lavabo, se servir d’une clé à molette pour dévisser.

L’eau contenue dans le tuyau devrait tomber dans le seau sans salir la pièce. Ensuite, se servir de n’importe quel outil adapté pour nettoyer le tuyau et éliminer le bouchon. Un furet ou une brosse pourrait faire l’affaire.

 

6. Sortir les grands moyens

Il est possible de se procurer des nettoyeurs haute pression qui permettront de déboucher la canalisation en émettant des jets d’eau à haute pression pour désagréger le bouchon. On peut normalement les louer dans une quincaillerie.

A défaut d’en avoir, une autre solution ingénieuse existe si l’on dispose d’un aspirateur à liquides capable de fournir une grande force de succion. En effet, en faisant preuve de créativité et de débrouillardise, on peut bricoler une nouvelle tête à cet aspirateur, en se servant d’une vieille ventouse. L’on posera ensuite la ventouse sur la canalisation en prenant soin de rendre la surface de contact aussi étanche que possible. Puis, il suffit d’allumer l’aspirateur et de le mettre à puissance maximal.

Cette technique ne marche pas à tous les coups, mais elle est le dernier recours avant de devoir appeler un plombier.

Attention si votre canalisation est gelée par le froid, il faut mieux lire cet article sur la bonne façon de dégeler une canalisation.

Une vidéo pédagogique sur le débouchage de canalisation :


D’autres articles sur le débouchage et le curetage des canalisations :

Déboucher une canalisation de façon écologique

* champs obligatoires
Share Button
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0