Fabriquer un portail en bois

La nécessité de réaliser un portail en bois à la maison se fait ressentir pour des raisons d’esthétiques  ou des raisons de séparation formelle. Le plus souvent il est réalisé pour les entrées des enclos, les passages menant au jardin ou à l’arrière-cour etc. Construire un portillon en bois est un travail qui ne pose pas de difficultés particulières pour un bon bricoleur. Il serait utile d’avoir déjà pratiqué un peu de menuiserie ou de s’entraîner à effectuer quelques coupes simples avec les outils d’usage. Plusieurs modèles de portail en bois existent mais les plus simples ne nécessitent pas de compétences particulières.

Le matériel

Certains outils s’avèrent indispensables durant le processus de réalisation du portail en bois à savoir :

  • crayon,
  • équerre,
  • réglet,
  • mètre,
  • niveau à bulles,
  • serre-joint,
  • scie égoïne,
  • rabot,
  • boulons ;
  • tirefonds,
  • boite à onglets,
  • clés plates,
  • clé à cliquet,
  • marteau,
  • truelle,
  • ponceuse

La première étape passe par la réalisation des piliers ou poteaux de soutien, après cette étape s’effectue la réalisation du portail.

 

Réalisation des poteaux de soutien

Avant de construire le portillon il faut s’assurer de la mise en place des poteaux de soutiens. Ces derniers seront les points d’ancrage du portail par l’intermédiaire des  gons fixés sur l’un des poteaux et de la serrure fixée sur l’autre poteau. Deux piliers identiques de section  22,5 X 15 cm formés à partir d’un madrier peuvent faire office de poteaux de soutien :

  • Creusez deux trous de 25-35 cm de circonférence et 40-50 cm de profondeur.
  • Évaluez la distance entre ces 2 trous en fonction de la largeur de votre portillon en bois.
  • Déposez un pilier jusqu’à 35 cm dans un des trous utiliser le niveau à bulles puis couler la préparation de béton prêt à l’emploi selon les indications fournies sur l’emballage puis tasser et ajuster grâce à la truelle et laissez sécher le temps préconisé.
  • Effectuez la même opération avec l’autre pilier.

 

Réalisation du portillon

Rassembler tout le matériel et positionnez au sol les pièces principales selon le plan retenu. Afin de construire les assemblages à mi-bois des pièces du cadre rectangulaire, hachurez les parties qui doivent être enlevées grâce au crayon puis scier avec l’égoïne selon le traçage. Raboter les traverses et les lattes et pour finir, poncer jusqu’à satisfaction.

Après cette étape, intervient  la mise en place du cadre du portillon en bois en assemblant 2 traverses et 2 lattes d’extrémité suivant les dimensionnements de votre portillon ensuite :

  • Vérifiez l’équerrage c’est-à-dire l’angle de 90° au quatre coins du cadre du portillon et le bon positionnement des traverses. Celles-ci ne doivent pas dépasser les lattes d’extrémité.
  • Fixez-les avec deux à quatre vis sur chaque traverse à l’aide de la visseuse.
  • Calculez la largeur des intervalles en fonction de la largeur des lattes grâce au mètre ruban en se référant au dimensionnement déjà connu au préalable de votre portillon.
  • Reportez l’intervalle et l’emplacement des lattes sur les traverses grâce au crayon.
  • Repérez sur chaque latte l’emplacement de la traverse haute et de la traverse basse. Cela facilitera le travail de positionnement des lattes intermédiaires.
  • Positionnez les lattes et vérifiez l’équerrage toujours grâce à l’équerre.
  • Fixez les lattes en les vissant : 2 vis à quatre vis par latte.
  • Pour des raisons de solidité du portillon insérer puis visser diagonalement une latte à l’ensemble déjà agencé.
  • Fixez la visserie fournie sur les traverses en haut et en bas du portillon
  • Fixez les gonds sur les poteaux de soutien et la serrure si besoin y est.
  • Au besoin vernir ou peindre l’ensemble à l’aide de la peinture ou du vernis

 

Finition et pose du portail en bois

Selon l’emplacement du portillon en bois et de l’utilisation à faire, repérez sur un des poteaux de soutien l’emplacement des platines de pivot pour les gons. Placer les platines sur les repères préalablement identifiés à l’aide du crayon. Vissez-les à l’aide du tournevis ou d’une visseuse. Après cette opération, identifier l’emplacement du système d’ouverture et de  fermeture (poignée, verrou, targette ou loquet) sur le deuxième poteau de soutien et sur le portillon. Et enfin fixez-les.

Et si votre portail constitue une des entrées de votre maison, n’oubliez pas d’y installer un interphone.

 

Si vous souhaitez avoir plus de précisions vis-à-vis des étapes d’installation du portail en bois, vous pourrez consulter cette vidéo :

 

* champs obligatoires

Share Button
Share on Facebook1Tweet about this on TwitterShare on Google+0