Fabriquer une moustiquaire

La moustiquaire est un « écran en ajouté fait de fin grillage en métal, plastique ou fibre de verre ou de tissu à mailles fines, tels que la gaze ou le tulle ». Elle est posée dans le but d’empêcher les insectes et autres animaux indésirables de s’introduire dans les bâtiments. On peut ainsi l’adapter aux cadres des portes et fenêtres que l’on souhaite laisser ouvertes pour aérer surtout en été.

Pour poser une moustiquaire, il faut prendre en considération le châssis de la fenêtre (ou porte). Dans la plupart des cas, il sera nécessaire de créer le cadre de la moustiquaire soi-même.

Les outils nécessaires

  • une scie radiale ;
  • un ciseau à bois ;
  • un étau ;
  • des vis ;
  • une équerre de menuisier;
  • une colle à bois;
  • une agrafeuse électrique;
  • une cloueuse ;
  • et une perceuse.

 

La prise des mesures de l’ouverture de la porte ou de la fenêtre

D’abord signalons qu’une moustiquaire, en fonction de l’ouverture qu’elle doit occuper peut être fixe ou battante. Ensuite, en ce qui concerne la mesure proprement dite, elle est prise d’un mur à un autre. Les mesures de la hauteur et de la largeur sont prises successivement. Un complément d’une dizaine de millimètre leur est ajouté pour faciliter la pose du cadre.

La fabrication du cadre

Le cadre d’une moustiquaire peut être fait en divers matériaux comme du bois ou du métal. Il en est de même des méthodes d’assemblage. Dans ce guide cependant nous exposerons le cas d’un cadre en bois et de la méthode d’assemblage par entaille. Le cadre est un assemblage de lattes de bois de 40 mm de largeur et de 20 mm d’épaisseur minimum.

  • La coupe des montants et traverses : le cadre est composé de 5 lattes de bois. Deux sont coupées à la hauteur de la fenêtre, il s’agit des montants. Les trois autres lattes sont les traverses coupées à la largeur de l’ouverture. L’une d’elles sera insérée au milieu du cadre pour consolider l’ensemble.
  • Les diverses entailles : de deux sortes, elles sont à mi-bois et centrales. En ce qui concerne les entailles, vous aurez besoin d’un étau, de l’équerre de menuisier  et de la scie radiale.
  • D’abord pour les entailles à mi-bois, vous devez serrer la latte de bois à la verticale d’un étau et vous sciez dans le sens de la longueur.
  • Maintenez toujours la latte dans l’étau mais cette fois-ci à l’horizontale et vous sciez au ciseau de bois ou à la scie radiale dans le sens de l’épaisseur afin de retirer environ la moitié de cette épaisseur soit 10mm.
  • Ensuite pour les entailles centrales, l’usage d’une défonceuse est suggéré. La traverse centrale doit se reposer sur les deux montants à mi-hauteur. C’est pour cela qu’on pratique les entailles centrales sur ces deux lattes. La défonceuse servira à pratique les entailles sans endommager le bois vu que sa butée peut être réglée. Ici également, c’est la moitié de l’épaisseur qui sera retirée.
  • Enfin, une fois les entailles opérées, servez-vous du ciseau de bois pour éliminer toutes les irrégularités que présentent les lattes.

 

L’assemblage du cadre

  • Avant toute chose, vous devez réaliser un montage à blanc afin de repérer et corriger toutes les imperfections.
  • Ensuite, faites un essai de pose du cadre dans l’ouverture pour voir s’il s’accommode bien de l’embrasure de l’ouverture.
  • Egalement par soucis de sécurité, il est recommandé de faire des avant-trous de diamètre inférieur à celui des vis pour éviter de fendre les lattes.
  • Une fois le montage à blanc concluant, vous pouvez procéder à l’assemblage du cadre.
  • Enfin après l’assemblage, par soucis d’esthétique une couche ou deux de vernis serait souhaitée.

 

La mise en place de la toile de moustiquaire

  • Une fois le cadre assemblé, étendez la toile de moustiquaire sur celui-ci et découpez-là à 5cm des rebords extérieurs du cadres.
  • Ensuite, repliez ce surplus de 5 cm sur le haut d’une traverse et fixez le avec une agrafeuse électrique et pourquoi pas une cloueuse ?
  • Cela fait, tendez la toile au maximum vers le bas et posez un clou ou une agrafe tous les 5 cm afin que la toile ne soit point relâchée.

 
Gardez à l’esprit que c’est facultatif mais pour dissimuler les agrafes, vous pouvez poser un couvre-joint

La pose de l’ouvrage

Il faut poser les charnières de la moustiquaire du même côté où sont installées les charnières de la fenêtre ou de la  porte. Prenez soin de  tracer les emplacements des points de fixation des charnières et percez des avant-trous d’un diamètre légèrement inférieur à celui des vis.

Maintenant que votre moustiquaire est fabriquée et installée, vous pouvez soit opter pour un système d’ouverture classique, soit pour un système d’ouverture magnétique. A chacun son goût !

 

Une vidéo tuto qui vous apprend à installer une moustiquaire de fenêtre


 

* champs obligatoires
Share Button
Share on Facebook1Tweet about this on TwitterShare on Google+0