Faire une saignée dans un mur

Une saignée permet d’amener l’électricité à un endroit d’une pièce ou encore de faire passer des câbles électriques en les dissimulant dans le mur. Réaliser une saignée est une opération fréquente dans les vieux appartements ou les maisons en rénovation. Voici quelques conseils pour effectuer cette opération comme un pro en toute sécurité.

Quelques petites choses utiles à savoir :
– Dans le cas de la rénovation, vous ne pourrez pas faire passer les gaines sous votre plancher car cela est interdit.
– La profondeur des saignées change selon la nature du mur (20mm pour les carreaux et le béton cellulaire, 18mm pour les briques).
– Il est important de toujours porter des lunettes de protection et un casque.
– Faîtes bien attention lorsque vous réalisez des saignées dans un mur porteur ! Si vous les faîtes trop profondes cela peut réduire la force de votre mur porteur de 50%. Ce n’est pas un chantier à entamer à la légère.
– Utilisez un outil permettant de repérer les fils électriques déjà présents dans le mur pour ne pas les couper.
– Toujours travailler sur un circuit dont le courant est coupé.

Le matériel nécessaire :
– Un mètre, un crayon de bois & un niveau à bulle pour prendre les mesures.
– Un trépans (pour matériaux durs ou semi durs)
– Un boîtier rond et carré,
– Une visseuse,
– Du plâtre,
– Une fraiseuse ou encore un burin, perforateur ou une rainureuse
– Des colliers
– Du papier de verre ou papier abrasif
– Tout le matériel de protection : casque anti-bruit, lunettes, combinaison

Les boîtiers ronds sont considérés comme étant multi-matériaux et pour cloison sèche, les boîtiers carrés peuvent avoir une couche de protection contre le plâtre.

Préparer le chantier avant de réaliser la saignée

– D’abord, il convient de préparer la pièce et de la protéger. Ce sont des travaux qui génèrent beaucoup de poussière et il serait dommage d’abîmer vos meubles, planchers ou tapisseries.

– Déterminez le type de mur dans lequel vous souhaitez réaliser vos saignées afin de savoir quel outil vous allez utiliser et à quelle profondeur faire vos saignées. Les murs en briques, en plâtre ou en béton ne doivent pas être appréhendés de la même façon.

– Tracez le futur passage des fils électriques en marquant bien les futurs emplacements des boîtiers ronds et carrés (n’oubliez pas de placer vos interrupteurs à environ 1.20m de hauteur et vos prises électriques à 25cm de hauteur). Vérifiez le niveau avec votre niveau à bulle.

Réaliser les saignées et procéder à l’encastrement de l’installation électrique

– A l’aide de la fraiseuse, réalisez votre ou vos saignées, et terminez au burin si besoin. Avec le trépan, creusez les futurs emplacements des boîtiers (puisque chaque gaine doit terminer dans un boîtier). Passez l’aspirateur dans vos saignées pour ne pas laisser de la poussière.

– Faîtes passer vos câbles protégés par une gaine en plastique dans les saignées que vous venez de réaliser. Placer des colliers tous les 40cm pour que la gaine ne bouge pas.

– Encastrez ensuite vos câbles dans les boîtiers et établissez la connexion avant de sceller votre boîtier dans le fond de son trou. Enfin, vissez les boîtiers.

Comment fermer la saignée

– Pour refermer votre saignée, mettez-y du plâtre puis passez le plâtre au papier de verre pour une finition propre et plane.
– Peignez ou tapissez votre mur une fois que le plâtre est sec afin de masquer les modifications disgracieuses.

Vous savez désormais comment faire une saignée dans votre mur, quelle qu’en soit la matière. Pensez à faire un plan à l’échelle si vous avez besoin de refaire toute l’électricité pour prévoir tout le matériel nécessaire et les futurs emplacements des saignées. Vous pouvez également faire passer vos saignées dans le plafond, la seule précaution à prendre est de ne pas abimer les ferrailles.

Voici une vidéo pédagogique montrant les différentes étapes de l’opération :

Quelques autres articles et tutoriels :
Bien faire une saignée dans un mur
Faire une saignée dans un mur en brique

* champs obligatoires
Share Button
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0