Installation d’un parafoudre

Les parafoudres sont des équipements dont la fonction est de protéger les bâtiments de la foudre. En aménageant un passage sûr pour l’électricité dégagée par la foudre, les équipements domestiques, l’intégrité de la demeure et la vie des habitants sont préservés. Malheureusement, l’installation du parafoudre peut parfois être relativement chère, et il est utile de savoir comment s’y prendre par soi-même.

 

  • Comprendre l’utilité du parafoudre

Le prix d’un parafoudre qui protège toute l’installation électrique domestique peut tourner autour de 700 euros, et les coûts d’installation peuvent être encore plus importants. Heureusement, la procédure d’installation n’est pas impossible à mettre en œuvre par de bons bricoleurs. A la différence du paratonnerre qui protège contre l’impact direct de la foudre sur la demeure, le parafoudre sert à anticiper les dégâts qui pourraient subvenir si la ligne desservant la maison est touchée.

 

  • Le choix du matériel

Il existe plusieurs types de parafoudres. Certains sont des prises ou multiprises parafoudres, d’autres visent à protéger la ligne électrique, et ceux qui font l’objet de cet article qui visent à protéger toute l’installation. Directement placé dans le tableau électrique, le parafoudre n’est efficace qu’en présence d’un disjoncteur différentiel et d’un disjoncteur divisionnaire. Il est donc nécessaire de se procurer de tels déconnecteurs, et d’opter pour un parafoudre qui intègre la protection contre les courts-circuits.

 

  • Longueur des câbles

Lors de l’installation, il est important de faire en sorte que les câbles soient les plus courts possibles. Et pour cause : les câbles disposent d’une tension impulsionnelle, à laquelle vient s’ajouter la tension résiduelle du parafoudre lorsque la foudre s’abat. Dans de telles éventualités, il devient nécessaire de de réduire la longueur de câbles pour réduire les différentiels de potentiel qui pourraient détruire le récepteur sensible du dispositif.

Il est conseillé de ne pas dépasser les 50cm au maximum entre le barreau de terre du tableau et le neutre. Ainsi, la distance entre la Phase / Neutre, et le câble de protection PE, en passant par les dispositifs de protection et le parafoudre, ne devrait pas excéder les 50cm.
Installation d'un parafoudre
 

  • L’installation du parafoudre

Le parafoudre peut être installé comme un disjoncteur standard. Mais pour que la protection qu’il offre soit optimale, il faut que les conducteurs de départs protégés soient connectés aux bornes du dispositif de déconnexion du parafoudre, tout en étant séparés physiquement des conducteurs d’arrivée pollués. Il faut donc les placer à la droite des bornes du parafoudre et du dispositif de déconnexion dans le tableau électrique.

 

  • La réduction de la surface de la boucle

Toujours dans le souci de réduire de différences de potentiels trop élevés entraînés par les surintensités, il est préférable de réduire la surface de la boucle. Pour ce faire, on procède en faisant cheminer les conducteurs de phase, de neutre et de protection de l’arrivée à proximité. Si possible, les uns contre les autres.

De même, les câbles devraient être plaqués contre les parties métalliques de l’armoire pour réduire la masse encore plus, et qu’il y ait une protection contre les perturbations électromagnétiques qui pourraient subvenir.

 

  • La fin de vie du parafoudre

Les parafoudres ont une durée de vie limitée, et ne peuvent donc pas protéger les installations en permanence. Bien heureusement, il existe des dispositifs visant à signaler la fin de vie d’un parafoudre. Ces dispositifs peuvent être locaux ou à distance. Certains parafoudres en sont équipés, ce qui permet d’utiliser des indicateurs pour signifier la mise hors service du parafoudre, de son disjoncteur de déconnexion intégré ou encore des pannes apparentées (court-circuit, inversion phase neutre, déconnexion du neutre, etc.)

Il est important de s’assurer que ces précautions mises en place par les constructeurs et souvent imposées, sont fonctionnelles. Etant donné que les inversions de phase et de neutre, ou la déconnexion de ce dernier, peuvent causer des dégâts particulièrement graves en cas de foudre.

 

  • La mise à terre du tableau

Le parafoudre est installé directement dans le tableau électrique de l’habitation. Toutefois, une installation aussi précise et bien accomplie soit-elle, ne pourra avoir une efficacité optimale si les câbles prenant la relève du parafoudre sont inadaptés.

En effet, le parafoudre redirige la surintensité de l’onde coup de foudre au barreau de terre du tableau électrique. Ce dernier le transmettra à la masse, qui elle, doit être mise à la terre. Il est donc particulièrement important de s’assurer que le câble de mise à la terre partant du coffret du tableau électrique soit très court.

 

Bon à savoir

L’utilisation de câbles blindés est une éventualité pour l’ installation d’un parafoudre, mais ici encore la distance ne devrait pas être trop grande. Une grande distance sur les câbles blindés en réduit dangereusement l’efficacité.

Eviter de changer uniquement le parafoudre, ou uniquement le déconnecteur. La prudence dicte de les changer en paires, afin d’éviter tous problèmes lors d’un coup de foudre.

Une vidéo qui vous détaille la mise en place d’un parafoudre :

Quelques articles sur le net
Bien comprendre le fonctionnement d’un parafoudre
Quand installer un parafoudre

* champs obligatoires
Share Button
Share on Facebook1Tweet about this on TwitterShare on Google+0