Comment installer un bow window

Le bow window, encore appelé fenêtre saillante ou oriel de son nom français, est une fenêtre en baie ou fenêtre arquée aménagée et posé sur un ou plusieurs niveaux de la façade d’un bâtiment. L’oriel peut de par sa conception adopter différents aspects et formes (allant de deux à six faces). Il existe trois grands types d’oriels : la fenêtre en baie, la fenêtre arquée et la fenêtre en rideau.

La fenêtre arquée ou encore appelée fenêtre en arc ou bow window est une fenêtre en baie à la seule différence que sa surface est un arc de cercle. Elle apporte de nombreux avantages à un bâtiment parmi lesquels :

  • Gain de place en faisant une terrasse ;
  • Apporte de la luminosité dans la pièce ;
  • Fenêtre à encorbellement reconnue pour son rôle protecteur des façades du ruissellement de l’eau.

Plus simple que l’installation d’une véranda, l’installation d’un bow wow nécessite tout de même d’avoir quelques connaissances.

 

Avant de commencer

Il est important de souligner que pour construire une fenêtre saillante, un permis de construire doit faire l’objet de requête par le promoteur des travaux à la mairie. Car selon le code de l’urbanisme, un permis de construire doit être délivré pour :

  • Les travaux qui modifient l’aspect extérieur d’un bâtiment ;
  • Les travaux qui visent à modifier l’utilisation d’un bâtiment ;
  • Les travaux qui visent à modifier la façade d’un bâtiment (suppression ou ajout d’un balcon).

Tous ces critères précités sont vérifiés lors des travaux de construction d’un bow-window. La demande d’un permis de construire est alors impérative et obligatoire avant de démarrer les travaux.

 

Le matériel

  • Protection pour les yeuxinstallation bow window
  • Protection pour les mains
  • Mètre ruban
  • Niveau à bulle
  • Marteau
  • Pince de bois
  • Clous de diverses tailles
  • Contre-plaqué
  • Colle à bois
  • Peinture
  • Supports en L

 

La fabrication du bow window

Pour commencer, il est nécessaire de donner forme au bow window. Ensuite, ce cadre sera encastré dans l’embrasure de la fenêtre. Le projet pourra donc être mené en deux étapes bien distinctes.

  • Commencer par prendre les mesures de la fenêtre pour avoir les dimensions à donner au bow window. Il faudra à ce moment décider du nombre de vitres, de leur largeur, et de la profondeur de l’arc.
  • Pour donner sa forme arquée au bois, il est préférable de ne se servir d’une planche pour le haut et d’une autre pour le bas de la fenêtre. Il n’est pas toujours nécessaire de scier pour assembler ensuite.

Pour se faire, saturez les planches de bois dans de l’eau pendant la nuit, et ensuite arquez les progressivement jusqu’à atteindre la forme souhaitée. Ce processus peut être répété à plusieurs reprises en fonction de la profondeur à donner à l’arc.

  • Commencer à fabriquer les fenêtres du bow window en se sevant de bois léger comme cadre pour s’assurer que l’ensemble reste léger.
  • Se servir de colle à bois pour fixer des lames de contre-plaqué aux arcs supérieurs et inférieurs. Après que la colle ait séché, utiliser des petits clous pour renforcer la structure.
  • C’est sur ces planches de contre-plaqué que les vitres seront fixées. S’assurer que les clous soient assez petits pour ne pas dépasser. Fixer les vitres à l’arc inférieur et ensuite à l’arc supérieur.

Le bow window est à présent prêt à être positionné. Il ne reste qu’à procéder à l’installation.

 

Pose du bow window

De nombreuses méthodes peuvent être employées. L’on peut se servir de supports en forme de « L » ou simplement de fils discrets. Par souci de simplicité, nous n’exposeront que la méthode utilisant les supports en « L ».

  • Aux extrémités du bow window prêt à être monté, l’on attachera des supports en L. On peut en placer autant que nécessaire, mais en général trois de chaque côté suffisent amplement. Ces supports doivent être orientés vers l’intérieur de la pièce.
  • Avec l’aide de plusieurs personnes, soulever la fenêtre arquée et la glisser dans l’embrasure de la fenêtre, de sorte à ce que les supports soient à l’intérieur de la pièce.
  • Utiliser des morceaux de bois et autres contreforts pour bloquer l’ensemble en place. S’assurer avec un niveau à bulle que l’ensemble est droit.
  • A l’intérieur, utiliser des clous pour fixer les supports aux murs de part et d’autre de la fenêtre.
  • A présent il ne reste qu’à peindre les faces intérieures et extérieures, et au besoin poser un revêtement en zinc à l’extérieur pour protéger le bois contre les intempéries.

 

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Share Button
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *