Installer un monte escalier

Il arrive que des problèmes de mobilité empêchent des personnes à mobilité réduite ou difficile (âgées ou handicapées) d’accéder à certaines parties d’une habitation. Un monte-escalier est la solution pour les aider à monter à l’étage et à descendre au rez-de-chaussée.

Qu’il se présente sous forme de fauteuil ou de chaise, le monte escalier permet ainsi d’éviter les déménagements ou encore les grands travaux d’aménagement. Un dispositif électrique équipé d’une assise qui suit la rampe de l’escalier, et qui garantit à son usager autonomie, sécurité et confort. Comparé à la plateforme élévatrice et au mini ascenseur, le monte escalier présente l’avantage de s’adapter à tous les types de configuration des escaliers.

Les types de monte escaliers 

Qu’ils soient conçus pour l’intérieur ou pour l’extérieur, les monte-escaliers électriques disponibles sur le marché sont de deux types :
– le monte escalier tournant (dit aussi courbe)
– le monte escalier droit

Outils nécessaires

  • un marteau
  • un tournevis
  • une perceuse

installation

Avant tout …

Avant d’acheter un monte escalier, il est nécessaire d’effectuer au préalable certaines actions :

– choisissez le modèle de monte-escalier qui s’adapte le mieux à vos besoins et qui vous assure sécurité et confort. N’hésitez pas à demander l’avis du conseiller technique de votre fournisseur.

– déterminez, d’un point de vue architectural, le côté le mieux adapté (intérieur ou extérieur) à l’installation de votre monte escalier.

– effectuez, de façon très précise, un certain nombre de mesures :

  • la hauteur des marches
  • la largeur de l’escalier
  • l’angle d’inclinaison de l’escalier
  • les espaces disponibles en haut et en bas
  • la hauteur de la cage d’escalier
  • la hauteur du plafond.

Comment installer le monte escalier ?

L’installation d’un monte escalier peut durer dans les quatre heures, mais elle n’est pas difficile à réaliser. Une opération au cours de laquelle, il est conseillé de se conformer aux indications du fournisseur.

Etape 1 :

– Ouvrez les cartons d’emballage du monte escalier et faites sortir les différents composants
– Disposez les vis, les chevilles et autres petites pièces bien en ordre.

Etape 2 :

– Assemblez les différentes parties du rail
– Alignez-les avec précision
– Vissez l’ensemble du rail sur les marches de l’escalier ou dans le mur
– Ajustez le siège sur les rails
– Fixez-le avec les vis pour le tenir bien en place.

Etape 3 :

– Réalisez les travaux de finition ; à savoir, régler la vitesse du monte escalier et déterminer les points d’arrêt.

Etape 4 :

– Assurez-vous qu’aucune télécommande (télévision, stores électriques, etc…) de celles disponibles à la maison, n’est susceptible de faire démarrer le monte escalier.
– Effectuez quelques essais pour vérifier que tout fonctionne bien.

monte-personne-pour-escalierSachez enfin que …

– Il est conseillé de disposer d’un téléphone à proximité du monte escalier pour, éventuellement (en cas d’accident), alerter quelqu’un ou les services de secours.

– Vous devez entretenir votre monte escalier de manière régulière. Sachez à ce propos, qu’il est plus facile d’assurer l’entretien d’un monte-escaliers droit que celui à système tournant.

 

 

 

* champs obligatoires
Share Button
Share on Facebook2Tweet about this on TwitterShare on Google+0