Installer un éclairage extérieur

L’installation d’un éclairage extérieur vous permet d’embellir votre maison et de la sécuriser. Vous pouvez éclairer juste l’entrée de votre domicile, le pas de porte mais aussi l’allée, l’ensemble de votre jardin ou encore une terrasse.

A vous de choisir suivant vos besoins et vos envies entre les lampes, les lampadaires, les projecteurs au pied des arbres, les bornes, les spots encastrés … Les possibilités sont nombreuses mais l’installation d’un éclairage de jardin ou de toute éclairage extérieur doit être fait posément dans le respect des normes électriques.

Comment choisir son éclairage pour l’extérieur ?
Votre éclairage pour l’extérieur doit s’adapter au style de votre maison et doit être conforme à la norme européenne (CE). Il doit être protégé contre :
– l’eau (sous auvent indice IP 23, à ciel ouvert minimum IP 44)
– les chocs (indice IK07)

Suivant le ou les endroits que vous souhaitez éclairer, vous pouvez opter pour différents types de luminaires. Pour une entrée, un pas de porte, des appliques conviennent parfaitement. Si vous souhaitez illuminez votre terrasse, préférez des lampadaires ou des suspensions s’il s’agit d’une terrasse couverte. Pour l’éclairage d’un chemin, d’une allée de jardin ou de massifs, vous pouvez utiliser des bornes lumineuses.
Pour la pelouse, choisissez de préférence des spots encastrés qui seront dissimulés par les herbes et ne gêneront pas le passage de la tondeuse.

N’oubliez pas aussi d’envisager l’installation d’appareils d’éclairage à cellules photoélectriques. Ils s’allument automatiquement la nuit tombant.

Matériel nécessaire
– Une pelle, une bêche et une pioche pour creuser une tranchée si besoin
– des lampes et luminaires (projecteurs, spots, etc.)
– Des câbles électriques U 1000 R2V (2200 W : 3 x 1.5mm2; 3600 W : 3 x 2.5 mm2)
– Un jeu de tournevis
– Une pince à dénuder
– Un mètre
– Une gaine de protection électrique (40 mm diamètre)
– Une perceuse
– Un grillage avertisseur (couleur rouge)
– Du sable ou terre meuble (pour enterrer les câbles)

1. Préparer l’installation d’un éclairage extérieur

Commencez par faire un plan ou un schéma de votre installation. Repérez le ou les endroits où vous voulez installer votre éclairage :

– Marquez sur un dessin l’emplacement des bornes et de la tranchée à creuser
– Mesurez la distance qui sépare votre éclairage du tableau général (pour connaître la longueur du câble, de la gaine et du grillage rouge nécessaires)

Vous pourrez ensuite dresser un plan général mentionnant l’alimentation électrique générale, la position des sources lumineuses (spots, bornes, appliques, halogènes…), le parcours des câbles et l’endroit où doit se raccorder la terre. Choisissez bien vos trajets en fonction des différentes contraintes liés à l’environnement (pelouse, buissons, pierre, canalisations souterraines…)

Un exemple de schéma électrique pour l’éclairage extérieur :

eclairage extérieur et jardin schema

2. Installation des luminaires d’extérieur

Ensuite, vous devrez réfléchir au l’installation de l’éclairage. Trois options s’offrent à vous pour arriver à l’emplacement souhaité :
– percer un trou dans le mur
– faire courir les fils le long de ce mur
– faire une tranchée pour enterrer les câbles électriques et protéger votre câblage (notamment des intempéries).

Pour faire une tranchée :
– Repérez l’emplacement de votre éclairage et le passage des câbles électriques
– Creusez une tranchée (85 cm de profondeur / 25 cm de largeur)
– Déposez du sable dans la tranchée (un lit de 10 cm)
– Déposez une gaine de câble au fond et tout le long de la tranchée
– Introduisez le câble dans la gaine et à l’aide d’un tire fil et faites le sortir de l’autre extrémité de la gaine
– Recouvrez le tout de sable (10 cm), ensuite de terre (10 cm)
– Étalez un grillage avertisseur de couleur rouge tout le long de la tranchée
– Rebouchez votre tranchée
– Tassez bien le sol

3. Raccorder l’électricité

– Coupez d’abord l’alimentation en électricité à partir du compteur de la maison
– Raccordez sur le tableau général un disjoncteur différentiel (30 m A) sur lequel vous allez brancher votre éclairage extérieur
– Installez des disjoncteurs équipés de fusibles, sur les différents circuits que vous voulez dégager (terrasse, jardin, garage, etc.) : entre 10 et 16 A pour un éclairage et 20 A pour une prise de courant.

Sachez qu’il existe des appareils d’éclairage
– de Classe I : en cas de dysfonctionnement, le courant électrique est coupé par le disjoncteur et évacué par la terre.
-et des appareils de classe II : vous n’avez bas besoin de les relier à la terre, parce qu’ils sont dotés d’une double isolation.

Conseils de pro
– Pensez à des ampoules qui n’attirent pas les moustiques
– Reliez vos luminaires à un détecteur de mouvement qui déclenche automatiquement l’éclairage au moindre mouvement (passage d’un individu ou d’un véhicule)
– Il est préférable de diviser les circuits d’alimentation électrique si vous installez plusieurs éclairages, pour ne pas surcharger votre installation.
– Si jamais vous creusez une tranchée, marquez quelque part son emplacement pour une éventuelle intervention

Un tutoriel vidéo pour mieux comprendre la mise en place d’un éclairage de jardin :

Une autre vidéo expliquant comment éclairer son jardin :

Quelques autres méthodes pour réaliser l’installation d’éclairages extérieurs :
Choisir et monter un éclairage pour l’extérieur
Une fiche pratique sur l’internaute.fr

* champs obligatoires
Share Button
Share on Facebook10Tweet about this on TwitterShare on Google+0

3 Replies to “Installer un éclairage extérieur

  1. Sympa le lien, mais on ne peut pas lire la deuxième vidéo: « Cette vidéo inclut du contenu de D8 Digital, qui l’a bloqué pour des raisons de droits d’auteur. »

    Je ne comprends donc pas l’utilité de ce post ???

  2. Une fiche très bien faite et très complète sur l’installation d’un éclairage dans la jardin. On oublie souvent cet aspect, mais la nuit tombée il est très agréable que le jardin s’illumine et prenne vie.

Comments are closed.