Installer un poêle à bois

Un poêle est un instrument de chauffage différent de la chaudière. Elle est assez rudimentaire. Ceci tout simplement parce qu’elle est dépourvu de circuit caloporteur. Donc, elle chauffe a priori le lieu où elle est installée. Le déport thermique ne s’effectue donc pas. C’est principalement en cela qu’elle se distingue de la chaudière. Elle agit par convection ou par rayonnement. Le poêle à bois est une option plus économique que les autres moyens de chauffage. Elle consomme moins d’énergie et surtout son combustible est renouvelable. Avant d’installer un poêle à bois  dans votre maison, informez-vous sur la règlementation en vigueur dans localité. Nous nous proposons de vous expliquer comment procéder pour réussir l’installation de votre poêle à bois.

 

Le Matériel :

  • Un espace d’installation assez dégagé ;
  • Un poêle certifié conforme ;
  • Protections ininflammables sur le sol et de boucliers thermiques sur les murs alentours ;
  • Une cheminée et d’un tuyau de poêle ;
  • Un système de ventilation ;

 

Où installer votre poêle de bois ?

installer un poele a boisL’emplacement du poêle se décide bien avant le lancement de sa commande. Un poêle est destiné uniquement à augmenter la température de votre logement pendant les périodes froides. Alors il est judicieux de lui réserver son assise dans la pièce où vous passez la majeure partie de votre temps pour bénéficier de son rayonnement tout au long de la journée. Le séjour ou le premier étage sont des choix classiques.

De plus, un poêle à bois a besoin d’un certain espace de dégagement pour garantir la sécurité des personnes et des biens. Cet espace ne doit toutefois pas être grand au point de causer un gaspillage de l’énergie calorique. En général, un poêle en activité produit une radiation et un rayonnement intense. Néanmoins la zone de dégagement varie en fonction des caractéristiques des matériaux utilisés pour le revêtement de votre mur (combustibles ou non).

Quel poêle choisir ?

D’abord, les poêles, compte tenu de leur mode de fonctionnement, constituent des équipements à risques. C’est pour cela que les Etats déterminent souvent des critères de sécurité et procèdent à l’attestation des marques y répondant. Sur ce, prenez le soin de choisir un poêle à bois attesté et certifié conforme ou labélisés dans votre région.

Ensuite, il serait sage de prendre un poêle correspondant à vos besoins en chaleur. Les poêles existent en fonction de leur taille et de l’énergie qu’ils produisent. Un choix opéré sans de telles considérations pourrait nuire à la qualité de vie de votre demeure. Sachant que le besoin en énergie d’une habitation moyenne varie entre 5 et 7 mégajoules, choisissez votre poêle en fonction de cela. Enfin, un poêle juste un cran en dessus de vos besoins suffirait pour compenser les variations du climat.

La mise en place du poêle

Avant d’y procéder, il peut être nécessaire de soumettre le projet à l’administration de la localité, en fonction des réglementations en vigueur. Ensuite, faire appel à un spécialiste en risque d’incendie (un pompier par exemple) pour inspecter votre installation. Enfin, mettre son assureur au courant.

Ces préalables accomplis, l’installation peut débuter :

  • Poser d’abord une protection entre le sol et la poêle surtout si le parquet est en bois. Une poêle à bois produit des étincelles donc un bouclier suffisamment large (en béton de préférence) est requis ;
  • Protéger ensuite les murs susceptibles de s’enflammer avec un bouclier thermique pour limiter les risques d’incendie. Les boucliers thermiques permettent aussi de réduire l’aire de dégagement et de gagner de l’espace ;
  • Poser votre poêle. Un poêle est un équipement très lourd (250 kilos environ), alors inutile de vouloir le déplacer seul. Faîtes-vous aider ou utiliser un chariot ;
  • Enfin, lier la cheminée à la poêle par un conduit de cheminée. Un tuyau de poêle est utilisable mais sa résistance et sa fragilité exige de faire preuve d’un soin particulier. Faîtes passer les tuyaux dans les murs permet augmenter le chauffage de la maison.

 

  • Une alternative pour l’évacuation de la fumée du poêle consiste à faire passer le conduit par le plafond. Il faudra réaliser une découpe du plafond et de l’isolant qui respecte le diamètre mais également une distance de sécurité.
  • Ensuite, réaliser une coupe correspondante au niveau du plafond. Ce trou servira de cheminée aux émanations du poêle à bois.
  • Installer des plaques de plâtre ignifugées à l’intérieur du faux-plafond, à l’aide de rails soigneusement visés.
  • Au niveau de la cheminée sur le toit, creuser des entailles dans le bord de la cheminée pour accommoder les pâtes de fixation du collier du conduit.
  • Faire descendre le conduit de la cheminée jusqu’au trou aménagé dans le plafond. En se faisant assister d’une seconde personne dont le rôle est de tirer délicatement sur une corde enroulée autour du conduit.
  • Au niveau du plafond, raccorder le tubage flexible au conduit d’évacuation avec le collier à griffe fourni. Remonter le tout, en prenant soin de laisser le raccord flexible accessible.
  • Au niveau du toit, le moment est venu de serrer le collier de fixation et de le sceller en recouvrant les pattes de fixation avec du ciment. Ne pas oublier de placer la plaque d’étanchéité et le chapeau anti-pluie pour empêcher l’infiltration d’eau de pluie dans le conduit.
  • Placer la plaque de finition pour dissimuler le trou opéré dans le plafond.
  • Utiliser du tube émaillé et des coudes pour raccorder l’évacuation du poêle à bois au tube flexible accessible au plafond.

 

Quelques Astuces

Le poêle à bois installé, il faut l’entretenir convenablement. Il faut éviter d’y introduire du bois humide. Le bois doit être coupé depuis 06 mois environ. Aussi une utilisation modérée du poêle est un gage de longévité. La prudence vous oblige aussi à installer des détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone. Egalement, l’appel à un ramoneur professionnel pour l’épurer ne serait  pas un  luxe. Enfin, débarrassez-vous convenablement de la cendre dans des sacs conçus à cet effet.

 
Vidéo sur les poêles à bois
Voici un tutoriel vidéoqui permet d’avoir plus de précisions sur l’installation du poêle à bois.


 

* champs obligatoires

Share Button
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0