Installer une douche italienne

La douche italienne (ou douche à l’italienne) est une douche encastrée, sans bac, avec une évacuation au niveau du sol. C’est un modèle très esthétique et très tendance. Il s’adapte à tous les espaces. Avec son design épuré, vous ne risquez pas de vous en lasser.

Matériel nécessaire
– un kit a carreler
– une bonde de douche
– des feuilles et bandes d’étanchéité
– un marteau
– un mètre
– un niveau à bulles
– de la colle PVC
– une taloche crantée
– une raclette (en caoutchouc)
– une spatule
– une éponge
– de la pâte à joints de carrelage

Deux modèles de douches italiennes : laquelle choisir ?

Il y a deux modèles de douches italiennes : avec chape ou avec receveur de douche prêt à être carrelé. L’installation du premier modèle requiert une certaine compétence en maçonnerie (pour faire soi-même la chape). La deuxième reste la plus simple.

Pour construire ou installer une douche italienne, suivez ensuite les étapes suivantes :

1. Préparation pour l’étanchéité

– Posez les feuilles et les bandes d’étanchéité sur le sol et aux angles des murs.
– Appliquez sur les murs une couche de peinture d’étanchéité (2 m de haut, au-delà de 50 cm de la dimension finale de la douche à l’italienne).
– Laissez sécher 12 heures
– Appliquez une deuxième couche de peinture d’étanchéité
– Laissez sécher 24 heures.

2. Pose du receveur

La pose du receveur est primordiale dans l’installation de la douche. L’étanchéité de la douche en dépend. Comment faire ?
– Posez la bonde sur le sol (suivre les indications du fabricant du receveur)
– Posez le receveur sur la feuille d’étanchéité
– Vérifiez avec le niveau à bulle, que la surface est bien horizontale
– Raccordez la bonde au système de vidange
– Fixez le receveur avec de la colle
– Appliquez un joint en silicone sur les parois de la douche, ensuite une bande à carrelage.

N’oubliez pas ce stade de l’opération que le débit d’évacuation de l’eau (qui doit être très rapide) dépend du siphon de sol que vous allez choisir.

3. Pose du carrelage

– Placez les carreaux sur les côtés et le fond du bac : commencez par le centre du receveur. Fixez-les, au fur et à mesure, avec de la colle. Utilisez une taloche crantée.
– Enlevez, au fur et à mesure de l’application, le surplus de colle avec une éponge humide.
– Laissez sécher 24 heures
– En vous servant d’une spatule et d’une raclette (en caoutchouc) bouchez les interstices avec un joint.

4. Installation de la colonne de douche

– Fixez les différents éléments de la colonne de douche
– Raccordez-la à l’arrivée d’eau.

Bon à savoir
En construisant vous-même la chape de votre douche, n’oubliez pas, lors du coulage, de réaliser une pente de 1 à 2%, pour faciliter l’évacuation de l’eau par la bonde.

Astuce
Vous avez envie d’une douche à l’italienne, mais vous n’avez pas de réserve dans votre salle de bain. Vous avez le choix :
– Ajouter une petite marche à votre douche. Vous perdez certainement le plain-pied, mais vous aurez toujours la continuité du carrelage du sol.
– Ajouter une petite hauteur à la totalité du sol de la salle de bain avec quelques plaques d’aggloméré hydrofuge.

Quelques tutoriels en vidéo pour bien comprendre l’installation de la douche à l’italienne :

Et une vidéo un peu plus longue pour des travaux plus complexes :

Pour aller, plus loin d’autres articles sur la construction d’une douche au niveau du sol :
Bien installer une douche italienne sur Bricozor.com
Douche à l’italienne sur Coté Maison

* champs obligatoires
Share Button
Share on Facebook3Tweet about this on TwitterShare on Google+0

One Reply to “Installer une douche italienne”

  1. Merci pour ce tuto de pose. La douche à l’italienne est un choix de confort et de design, car il y a de nombreuses manières de la décorer. Par exemple, on peut poser des carreaux de faïence unis et réaliser un modèle horizontal à l’aide de plusieurs carreaux à motifs.

Comments are closed.