Isoler ses combles

Les combles sont l’espace qui est situé immédiatement sous la toiture. Ils sont séparés des parties inférieures de la maison par un plancher ou une voûte. Le volume intérieur est délimité par le dernier plancher et les versants de la toiture.

Les types de combles

  • Le comble perdu (dit aussi visitable) : il n’est pas habitable. On y accède pour effectuer des visites techniques, en passant par une trappe.
  • Le comble aménagé (dit aussi habitable) : Le volume entre les pièces de charpente est suffisant pour y habiter. Il est souvent éclairé par des fenêtres ou de lucarnes.

Pourquoi isoler ses combles ?

Les spécialistes ont démontré que les combles sont responsables d’une déperdition de chaleur très importante, de l’ordre de 30%. L’isolation devient alors un choix de rénovation énergétique. Une solution pour plus d’économie d’énergie et de confort.

combles2

Quelques isolants pour combles

La laine de bois : C’est un isolant fabriqué à base de fibres de bois traitées. La laine de bois a pour avantage d’être :
– parfaitement résistante à la vermine
– adaptée à l’isolation extérieure
– dotée d’une longévité accrue.

 La laine de verre : Elle est réalisée à base de sable et de verre recyclé (jusqu’à 95%) ou calcin, au moyen de la fusion et du fibrage. Elle est :
– la plus utilisée en France car elle est choisie par près de 75% des foyers
– offre un très bon rapport qualité-prix.
– vendue sous forme de matelas de fibres enchevêtrées qui emprisonnent l’air immobile.
– présente une très bonne conductivité thermique
– isole efficacement contre le froid de l’hiver, la chaleur de l’été
– protège des nuisances sonores
– convient à tous types de structures : toitures, murs, sols et cloisons.

La laine de roche : C’est un matériau naturel, d’origine volcanique, à base de basalte. Elle est réalisée par fusion et fibrage.
– Elle a des formes variées : panneaux rigides, rouleaux, flocons et coquilles
– Elle s’adapte particulièrement bien à l’isolation des toitures étanchées

La liste des isolants est encore longue, avec des produits à base végétales, animales et autres.

Quelle isolation : extérieure ou intérieure ?

-isolation-interieure-

Avantages et inconvénients d’une isolation intérieure :

+ une meilleure performance thermique globale
+ condensations sur parois froides éliminées
+ confort acoustique intérieur amélioré
+ coût d’exécution moins cher
+ facile à réaliser.
– espace habitable réduit
– obligation de refaire le plan électrique et les embrasures (portes et fenêtres)

isolation extérieure

Avantages et inconvénients d’une isolation extérieure :

+ une meilleure performance thermique globale
+ surface habitable non réduite
+ réduction importante de la consommation de chauffage
+ aspect des façades : modernisé
+ nul besoin de quitter le logement durant les travaux
– aspect global de la maison modifié
– nécessite quelques travaux : couverture, toiture, systèmes de fermeture …
– pont thermique entre façade et combles très important
– ne convient pas à tous les bâtiments
– coût supérieur à celui d’une isolation intérieure.

N’oubliez pas que …

Il y a diverses aides pour amortir le coût des travaux d’isolation : crédit d’impôt, aides de l’Anah, primes énergie, etc.

Vous pouvez aussi profiter de ces travaux d’isolation pour réaliser des travaux d’aménagement des combles.

Autres infos et articles complémentaires
– Comme les isolants sont nombreux sur le marché, vous pouvez d’ores et déjà vous faire une petit idée de chaque type en allant sur ce lien.
5 idées reçues sur l’isolation des combles

* champs obligatoires
Share Button
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0