Norme electrique NF c15-100 : l’essentiel

Pas toujours évident de s’y retrouver dans les normes électriques. En France, ces normes sont regroupées au sein de la NF C 15-100, et doivent être appliquées sur tout type d’habitation. En neuf comme en rénovation, en appartement ou en maison, votre logement doit être conforme en tous points et respecter cette norme instaurée par l’Union Technique de l’Electricité (UTE). Cette norme NF c15-100 vous protège des principaux risques électriques comme les incendies ou les électrisations, elle garantit la sécurité et le bon fonctionnement des installations électriques ainsi que le confort des occupants du logement.

Pour vous faciliter la tâche, nous avons décrypté les points principaux, et nous vous donnerons des pistes pour le respect de ces points au sein de votre habitation.

1. l’importance d’une bonne prise de terre

Toute installation doit avoir une prise de terre bien installée et aux normes (voir notre article sur l’installation d’une prise de terre). Elle sert à évacuer les fuites de courant.
Le conducteur de terre doit pouvoir être contrôlé pour mesurer la résistance de la prise de terre.

2. Avoir un tableau électrique aux normes

Votre habitation doit être munie d’un tableau électrique conforme aux normes de sécurité. C’est cet appareil général qui muni d’un disjoncteur permet de couper le courant à la moindre anomalie ou au moindre dysfonctionnement électrique. Ce tableau de distribution doit être situé dans un endroit accessible à une hauteur comprise entre 1m et 1m80.
Pensez à bien réserver 20% supplémentaires dans votre tableau électrique,

3. Assurer la protection des circuits électriques

Il doit y avoir un ou plusieurs disjoncteurs ou coupe-circuit sur votre installation électrique (ou encore appelés interrupteurs différentiels). Leur rôle ? Ils coupent le courant en cas de problème sur un appareil électrique, évitant ainsi l’électrocution. Il est conseillé d’installer un disjoncteur par circuit principal (ex : un pour la cuisine, un autre pour la salle de bain, etc.). Le calibre des fusibles s’étend de 10 à 32 A (10 A pour l’éclairage et le chauffage électrique, 20 A pour les prises électriques et le chauffe-eau, et 32 A pour les appareils de cuisson), et celui du disjoncteur de 16 à 32 A (1 6A pour l’éclairage et le chauffage électrique, etc.).

4. Garantir la protection des fils électriques et des prises de courant

Pour éviter tout risque d’électrocution, vos fils doivent être cachés dans les plinthes ou encore les cloisons et non visibles, recouverts d’une gaine. Pensez également à obturer les prises de courant avec des protections enfants, afin d’éviter qu’ils n’y mettent les doigts.

5. Respecter le nombre minimum de lumières fixes et de prises de courant

La norme NF C15-100 impose un nombre minimum de sources de lumières et de prises électriques en fonction des pièces. Ainsi, il faudra au moins une source lumineuse fixe et 5 à 7 prises électriques dans le salon (à raison d’une prise par 4 m²), une source lumineuse fixe et 6 à 9 prises plus un circuit spécialisé dans la cuisine.

Pensez à bien remplacer vos prises et interrupteurs défectueux, sans quoi il existe un réel risque de surchauffe et d’incendie. Une prise doit être placée à une certaine hauteur (5 cm pour les prises 10 A et 12 cm pour les prises 32 A). Bien que ce ne soit pas obligatoire et compris dans la norme, pensez à installer vos interrupteurs à une hauteur à laquelle un maximum de personne peut y accéder (enfants, personnes à mobilité réduite, etc.).

Prévoyez environ une prise de communication (type RJ45) par pièce principale (séjour et cuisine), voire deux si la superficie de votre pièce est supérieure à 35m².

6. La nécessité d’avoir un schéma électrique

Toute habitation doit posséder un schéma détaillé de l’installation électrique. Il doit indiquer le type et le calibre de chaque protection.

7. Protection contre la foudre

Un paratonnerre n’est pas suffisant pour vous protéger contre la foudre (et les surtensions qu’elle peut provoquer sur votre systèmes électrique), seul un parafoudre installé sur votre tableau électrique en est capable. Il est obligatoire d’installer un parafoudre dans les départements à risque, c’est-à-dire là où il y a le plus d’orages.

8. L’obligation de la Gaine Technique Logement

Votre logement doit impérativement avoir une gaine électrique à la norme GTL (Gaine Technique Logement). Elle doit regrouper en un seul emplacement toutes les arrivées des réseaux de puissance (courants forts et faibles de votre installation électrique) et de communication.

9. Respect de la section des fils

Le sectionnement du fil pilote est impératif. Tous les fils doivent avoir respecter une certaine section en fonction de leur usage et assignation dans le circuit électrique. Le choix du conducteur cuivre a donc son importance : 1,5 mm² pour le chauffage électrique et l’éclairage, 2,5 pour les prises et le chauffe-eau, et 6 pour les appareils de cuisson. Le four doit aussi avoir une section de 2,5 mm ainsi que la plupart des gros appareils ménagers.

Notez bien aussi l’importance du respect de ces normes qui s’appliquent pour les radiateurs électriques pour lesquels la section des conducteurs doit être choisie en fonction de la puissance de l’appareil.

10. La salle de bain, un cas à part

La salle de bain et les pièces d’eau constituent un cas particulier auquel vous devez prêter toute votre attention.

Il est recommandé d’installer une prise de terre de 30 Ohms et un disjoncteur de 30 mA indépendants au niveau de la salle de bain, les appareils et installations électriques ayant plus de risques d’être en contact avec l’eau. L’installation des sources lumineuses et des prises électriques diffère également : aucune des deux ne doit être installée près d’une source d’eau (baignoire, lavabo, douche), des distances de sécurité sont préconisées. A 60 cm d’une source d’eau, vous pouvez installer un chauffage et une source de lumière de classe II, ainsi que des prises à basse tension protégées. La seule prise que vous pouvez installer près d’une source d’eau est la prise « rasoir » qui est spécialement conçue pour cela.

Pour en savoir plus, lisez cet article sur les normes électriques spécifiques à la salle de bain.

Dernier point, mais qui est un des plus importants puisqu’il traite de l’installation électrique en son ensemble : le logo NF doit être présent sur TOUS vos composants et installations électriques.

Cet article est loin d’être exhaustif, il ne fait que résumer les principaux points de la norme NF C 15-100 que vous devez connaître. Nous vous invitons à consulter les textes officiels de l’UTE pour comprendre tous les détails des normes électriques.

Pour vérifier la bonne conformité de votre installation électrique, il est impératif de faire appel à un électricien professionnel ou d’avoir recours au Consuel qui est en mesure de certifier le respect des normes pour votre maison ou appartement.

Quelques vidéos pédagogiques :

Pour bien comprendre l’intérêt des normes électriques :

Résumé de quelques points essentiels :

Quelques autres sources d’informations :
Détails des principaux points sur les normes électriques

* champs obligatoires
Share Button
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0