Peindre une façade ou un mur extérieur

Avec le temps, il devient nécessaire de repeindre sa façade ou les murs extérieurs de sa maison. Les motivations peuvent être nombreuses, mais il n’y a que peu de bonnes façons de procéder. Pour ceux qui envisage de réaliser un tel projet par eux-mêmes, voici quelques conseils pratiques pour arriver à peindre facilement une façade aux couleurs délavées ou effritées par le temps, ou un mur nu.

 

Quel type de peinture acheter pour peindre une façade?

Il existe plusieurs sortes de peinture exclusive pour façade: l’acrylique épaisse parvient à masquer de grandes imperfections (convient donc, aux façades aux fissures et crépis imposants), la siloxane protège le mur des salissures, quand l’hydro-pliolite est non sélective et peut s’appliquer sur tout type de façade !

Il faudra donc orienter son choix en fonction de l’état de ses murs extérieurs, et de l’effet final désiré. En cas d’indécision, l’on peut toujours demander conseil à un professionnel lors de l’achat de la peinture.

Matériel requis

  • une échelle ou un échafaudage
  • un casque de chantier
  • un rouleau pour peindre les grandes surfaces
  • un pinceau pour peindre les recoins et angles inaccessibles au rouleau
  • un camion de peinture et une grille d’essorage
  • des cristaux de soude ou un produit nettoyant pour façade (au besoin)
  • un mastic (pour reboucher petits trous et fissures) ou un enduit de réparation (pour reboucher des trous et fissures plus imposants)
  • du papier abrasif (au besoin)
  • du ruban adhésif de masquage
  • une bâche plastifiée
  • une peinture préliminaire
  • une peinture pour façade de son choix (acrylique, siloxane, etc.)

 

1. Avant les travaux

Avant de commencer à peindre, il faut s’assurer que la façade soit propre, sans imperfections et sèche.

  • Propre

Pour nettoyer un mur de façade, l’on peut diluer des cristaux de soude dans un litre d’eau chaude qu’il faudra par la suite frotter avec un balai brosse ou utiliser un produit nettoyant spécial façade de préférence non nocif à l’environnement (qui réponde de ce fait, à des critères écologiques). Enfin, il faudra en dernier ressort, rincer au tuyau d’arrosage, et laisser sécher le temps qu’il faut.

  • Sans imperfections

Si le mur présente des trous ou fissures, l’on peut les reboucher avec un mastic ou un enduit de réparation, puis lisser la surface à l’aide d’une spatule.

Lorsque le mastic ou l’enduit aura fini de sécher, l’on pourra poncer la façade pour créer une surface lisse. (Cette dernière étape reste néanmoins, facultative).

  • Sec

Le mur ne doit présenter aucune trace d’humidité avant d’être peint. Il faut donc se lancer pleinement dans cette activité lorsqu’il fera beau temps.

Néanmoins, il ne faut pas faire l’amalgame entre beau temps, et temps chaud, car la peinture ne séchera que trop vite s’il fait 40°C ou plus.

Note: Dans la mesure du possible, il faudrait regarder les prévisions météorologiques de la semaine pour que la pluie ne vienne pas abîmer la peinture pendant qu’elle sèche.

2. Commencer à peindre

Pour peindre une façade, il est conseillé de porter de vieux vêtements et un casque de chantier pour être en sécurité, une fois en hauteur. Par ailleurs, il est recommandé de protéger le sol avec une bâche plastifiée et de couvrir les bords des fenêtres et autres recoins à ne pas peindre avec du ruban de masquage.

Étapes à suivre:

peindre-mur-extérieur-facade

  • Préparer sa peinture préliminaire qui va servir de sous-couche (mélanger, verser dans le camion)
  • Monter sur l’échelle ou échafaudage avec la peinture de sous-couche

 

Note: l’on peut utiliser une échelle pour des façades ne dépassant pas 2 m de hauteur. Au delà de cette hauteur, il sera préconisé de s’équiper d’un échafaudage pour plus de sécurité.

D’autre part, il faudra penser à utiliser un pied stabilisateur (à retrouver dans les magasins de bricolage) ou une planche en bois plate pour stabiliser l’équilibre de l’échelle afin de pouvoir y accrocher son pot de peinture sans problèmes et créer un espace de travail plus sécurisant.

  • Effectuer des mouvements de rouleau de haut en bas, puis de gauche à droite, et de nouveau de haut en bas (technique croisée)
  • Laisser sécher la sous-couche durant 3 ou 4 jours
  • (3 à 4 jours plus tard): Remuer la peinture pour façade en vue d’homogénéiser le mélange
  • Verser le pot dans le camion
  • Tremper le rouleau dans le camion puis l’essorer à l’aide de la grille d’essorage
  • Commencer par peindre la façade en effectuant des mouvements de rouleau qui vont du haut vers le bas (verticalement) sur 1 mètre de surface, puis de la gauche vers la droite (horizontalement) sur 60 cm de surface. Enfin, il faut revenir sur le premier mouvement du haut vers le bas (technique croisée)
  • Utiliser le pinceau pour peindre les petits recoins
  • Répéter la même procédure sur l’ensemble de la façade, puis laisser sécher 24h.

 

Généralement, un mur de façade nécessite une deuxième couche de peinture.

Il faudra donc repasser une deuxième couche de peinture en appliquant la technique croisée, 24h après la première (si nécessaire).

Une vidéo sur la peinture de façade

 

 

* champs obligatoires
Share Button
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0