Comment peindre les murs d’une pièce

Besoin de changer de décor pour changer votre intérieur ? Vous déménagez et un coup de frais s’impose ? La future chambre de bébé a besoin d’une bonne décoration ? Bref, vous souhaitez peindre un mur ou repeindre entièrement une pièce dans votre maison ou votre appartement et vous ne connaissez pas forcément la bonne technique. Pas de panique, le Roi de la Bricole est là pour vous aider.

Comme tout chantier, celui-ci a besoin d’une véritable organisation et d’un certain savoir-faire pour se dérouler le mieux possible. Dans ce guide pratique, nous allons vous expliquer tout ce qu’il faut savoir pour re-faire la peinture d’une pièce ou d’un mur pour que vous puissiez réaliser un vrai travail de professionnel.

Le Matériel nécessaire :
– un escabeau,
– une bâche plastique,
– du scotch du peintre,
– une paire de ciseaux,
– des gants en caoutchouc,
– des lunettes de protection,
– des vêtements adaptés,
– un rouleau, des pinceaux et une éponge,
– un rebouche-trous (si besoin),
– une spatule (si besoin),
– du papier de verre (si besoin),
– des pots de peinture,
– de la lessive, un bac et grille de peintre,
– un niveau à bulle (si besoin),
– du white spirit ou de l’eau (selon votre peinture).

Le choix de la peinture :

Il en existe trois sortes : l‘acrylique (ou peinture à l’eau, qui est sans odeur), la glycérophtalique (nettoyage au White spirit, forte odeur, plus difficile à manier mais rendu plus professionnel et impeccable), et enfin les spécifiques (antirouille, anti-UV, fongicide, pour radiateurs, pour sols, pour plafond, etc.). En plus de ces trois sortes qui se distinguent par leurs composants, les peintures se diffèrent également au niveau de leur pouvoir couvrant. Les peintures dites monocouches ont un fort pouvoir couvrant et généralement une couche suffit, voire deux sur une surface foncée mais qui en aurait nécessité trois avec une autre peinture. Pour le rendu de la couleur, trois choix : le mat, le brillant, et le satiné. A savoir qu’il existe également des peintures dites naturelles ayant des pigments issus de végétaux et de minéraux. Pensez à tester votre peinture sur un bout de votre mur avant de peindre toute la pièce, la couleur peut être différente selon la luminosité.

Préparation du mur ou de la pièce à peindre

1. Déplacez les meubles et rassemblez-les au centre de la pièce puis protégez-les d’une bâche en plastique. Décrocher du mur tous les tableaux et étagères, puis protégez le sol à l’aide d’une bâche en plastique dont vous aurez pris soin de coller les bords au niveau des plinthes avec du scotch de peintre.

2. Enfilez votre équipement de protection (gants en caoutchouc, lunettes, vêtements appropriés). Lavez soigneusement les murs à peindre après avoir protégé interrupteurs et prises électriques à l’aide de scotch du peintre, puis rincez. Attendez que les murs soient secs avant de passer à l’étape suivante. Si vous souhaitez par la suite changer les emplacements de vos cadres, pensez à reboucher les trous, puis lissez à la spatule et enfin passez un coup de papier de verre pour terminer.

3. A l’aide de scotch du peintre, protégez les bords des fenêtres et des portes. Vous procéderez de même pour délimiter les zones de peintures et ainsi ne pas déborder (différentes couleurs, murs et plafond, etc.). Retirez interrupteurs et prises du mur, et protégez les fils.

4. Commencez par peindre le plafond, et une fois sec, retirez les protections en scotch que vous aviez mises sur le haut du mur pour les déplacer au niveau du bord du plafond.

Comment bien peindre, correctement et sans traces : les bons gestes.

1. L’important d’abord est de dégager les angles. Pour ce faire, utiliser un pinceau que vous aurez au préalable imprégné de peinture, en prenant soin de retirer le surplus pour qu’il ne goutte pas. Puis vous allez passer de droite à gauche tout le long de votre scotch du peintre, et bonne nouvelle, vous pouvez même dépasser sur le scotch, il est fait pour ça !

2. Faîtes de même pour les coins de haut en bas. Cette opération peut sembler fastidieuse, mais avez-vous déjà essayé de peindre un mur entier au rouleau sans avoir dégagé tous les angles ? Si oui, vous avez pu vous rendre compte que soit vous en mettiez partout, soit des endroits n’étaient pas peints
.
3. Les angles sont bien dégagés ? Alors prenez le rouleau, plongez-le dans le bac du peintre, puis retirez le surplus en le faisant rouler sur la grille.

4. Vous voilà bien armés désormais. Sur le mur, passez deux coups de rouleau verticaux d’1 m de long à environ 50cm de distance. Sans recharger en peinture, reliez ces deux traits par des passages de rouleaux horizontaux. Refaites cette opération pour le pan de mur entier. Votre première couche est parfaitement posée, de façon homogène et sans petits trous.

5. Une fois votre première couche sèche (12 h en moyenne, selon les températures et l’hygrométrie ambiantes), refaites les opérations 1 à 5 pour la deuxième couche. Laissez sécher.

Envie de jouer un peu plus avec les couleurs en peignant un mur de plusieurs couleurs ? Aucun problème, délimitez vos espaces de peinture en fonction des couleurs à l’aide de scotch de peintre, et peignez endroit par endroit. Pour être sûr que vos délimitations en scotch soient bien horizontales (si vous souhaitez qu’elles le soient), commencez par tracer leurs futurs emplacements à l’aide du niveau à bulle et d’un crayon de bois.

Enfin, retirez la bâche plastique, le scotch du peintre et jetez le tout. Lavez pinceaux, rouleaux, grille et bac à l’eau ou au white spirit selon votre peinture. Replacez vos cadres et vos meubles : votre pièce est terminée et comme neuve avec une nouvelle peinture au goût du jour.

Quelques vidéos vous expliquant comment bien peindre un mur :

* champs obligatoires
Share Button
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

One Reply to “Comment peindre les murs d’une pièce”

Comments are closed.