Poncer un parquet

Maintenant que vous savez réaliser correctement la pose d’un parquet, il faut aussi savoir l’entretenir.

Vieilli par le temps, encrassé, ou salit par des taches indélébiles, un parquet peut avoir besoin d’être poncé pour que soient ravivées ses couleurs d’antan. Cependant, il faut prendre le soin de s’informer sur les bons moyens de procéder afin de ne pas l’endommager.

Il faut noter que poncer un parquet requiert un peu d’endurance, et de la patience. En effet, étant une activité de bricolage délicate, il est recommandé d’y consacrer une journée entière pour prendre le temps de réaliser convenablement cette tâche.

Le guide présenté ci-dessous explique comment poncer un parquet en quatre points essentiels:

1. Avant de commencer le ponçage

Avant de s’engager dans la phase ponçage à proprement parler, il est indispensable de:

  • vider la pièce
  • s’équiper en circonstances (masque et lunettes de protection)
  • décaper le parquet avec un produit adapté pour le bois si celui-ci est verni ou ciré
  • reboucher des éventuels trous avec de la pâte à bois (à appliquer avec une spatule).
  • ouvrir les fenêtres (pour ne pas être submergé de poussière lors du ponçage) mais garder scrupuleusement fermée la porte de la pièce.

 

2. Matériel nécessaire

Outre l’équipement de protection (masque et lunettes), il faut disposer

  • d’une ponceuse électrique (à bandes de préférence),
  • d’une cale à poncer,
  • d’un ou plusieurs rouleaux de papier abrasif à gros grains, à grains moyens et à grains fins,
  • d’une rallonge électrique ou d’un enrouleur de 15 m, 25 m, 40 m ou plus selon la taille de la pièce. (A noter que la rallonge électrique et l’enrouleur peuvent être facultatifs si la pièce comporte suffisamment de prises murales, toutes disposées à une distance raisonnable l’une des autres, ou si la rallonge de la ponceuse est suffisamment longue).

 
Note: Une ponceuse à bandes de qualité coûte entre 150€ et 200€. Si votre budget ne vous le permet pas, il est possible d’en acheter une d’occasion, ou d’en louer une dans un magasin de bricolage (service location Leroy Merlin par exemple) ou encore sur kiloutou.

3. Le ponçage de la pièce

Pour optimiser le résultat final du ponçage, la règle de base consiste à poncer le parquet dans le sens des fibres du bois, mais aussi de procéder à un lissage de plus en plus fin à l’aide d’un papier abrasif d’abord gros, puis moyen et en dernier ressort, avec un papier abrasif fin.

Ainsi, après avoir porté masque et lunettes, il suffit d’appliquer du papier abrasif à gros grains sur le cylindre de la ponceuse et de la brancher pour commencer à poncer la pièce.

Pour ne pas abîmer le revêtement, il incombe de:

  • vérifier si la ponceuse peut être réglée sur un mode lent (préférer cette option)
  • d’effectuer des mouvements de va et viens réguliers et mesurés (pas trop brusques). Les mouvements devront être linéaires sur un parquet droit, et diagonaux sur un parquet à chevrons.
  • ne jamais laisser immobile la ponceuse en marche contre le parquet.

 

Après avoir poncé la pièce avec le papier abrasif à gros grain, il faut passer un coup d’aspirateur avant de continuer avec le papier à grains moyens. Puis, repasser l’aspirateur avant de passer au grain fin.

 

Poncer un parquet

Note: Pour arriver à poncer facilement les recoins et angles de la pièce, une astuce consiste à utiliser une cale à poncer sur laquelle, sera posé le papier abrasif.

Pendant le ponçage, l’on peut également rajouter une huile de coude sur le papier abrasif pour nourrir simultanément le parquet.

Enfin, il faut savoir que le papier abrasif à gros grains est surtout réservé aux parquets qui présentent un encrassement certain. Si le degré d’encrassement n’est pas, l’on peut se contenter d’un ponçage à grains moyens et fins.

4. Le nettoyage de la pièce

Après le ponçage à grains fins, il faut, une fois encore, passer l’aspirateur et nettoyer la pièce avec une serpillère, un chiffon ou un vieux vêtement propre et humide qui ne pèle pas. (Nettoyer juste avec de l’eau).

Note: Pour garder le parquet nouvellement poncé en bon état, il faudra envisager de le vitrifier à l’avenir. Néanmoins, il est possible de le conserver à l’état brut en le lavant régulièrement avec une serpillère légèrement humidifiée. Pour un nettoyage plus intensif, l’on peut utiliser de temps à autre du savon noir dilué dans de l’eau froide.

Somme toute, un ponçage soigné permettra de se débarrasser des tâches imprégnées ou dissoutes dans le parquet comme des traces tenaces de vernis ou de colle. D’autre part, ce pourra être l’occasion de lui donner un petit coup de neuf surtout, s’il s’avère particulièrement encrassé.

 
Un vidéo qui vous explique comment poncer un parquet

 

* champs obligatoires

Share Button
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0