Poser du carrelage

Êtes-vous de ceux qui pensent que poser du carrelage, surtout au niveau des coins est compliqué ? Si oui, il est temps que vous sachiez que ce n’est pas si difficile lorsqu’on connait la bonne méthode ! En plus de cela, vous demandez-vous quel type de carrelage poser pour chaque pièce et comment le poser pour un rendu parfait ? Si vous vous posez ces questions, lisez directement ce qui suit et partez avec nous à la conquête des carreaux…

Matériel utile

– molette de carrelette et coupe à enclume (ou machine à découper)
– cordeau
– mortier-colle
– croisillons
– truelle
– niveau à bulle
– maillet en caoutchouc
– spatule dentée
– trichloréthylène (pour enlever les tâches de graisse)
– produits anti-humidité et anti-moisissure (si besoin)
– enduit de ragréage auto-lissant (si votre sol n’est pas plat)
– pâte à joint ou ciment
– éponge et seau d’eau.

Choisir son carrelage : une question de pièce et de goût

Posez-vous les bonnes questions pour choisir votre carrelage. Dans l’entrée, il y a beaucoup de passage et le carrelage d’une maison sera plus sujet aux salissures que celui d’un appartement. Pensez donc à prendre des carreaux qui résistent suffisamment à l’usure et rappelez-vous que la saleté se voit plus facilement sur des carreaux clairs que foncés.

Le cas de la salle de bain est tout autre car ils doivent résister aux attaques des différents produits chimiques, évitez donc les carreaux poreux. Enfin, dans la cuisine, la question des produits chimiques se pose également vu que cette pièce est très souvent nettoyée, mais également empruntée (les carreaux sont donc soumis à l’usure).

Quant aux différents rendus, tout est question de goût : tons neutres et naturels pour les pièces à vivre, effet satiné, irisé, ou oxydé, carreaux unis pour agrandir visuellement une pièce, etc.

Préparation du sol

Avant d’entreprendre quoi que ce soit, faîtes un plan de votre pièce (appelé calepinage) pour être sûr d’avoir tous les carreaux nécessaires ; cela est particulièrement important si vous utilisez des carreaux à motif. Votre sol doit être propre, sec, solide, et plan. Si ce n’est pas le cas, passez de l’enduit de ragréage.  Si besoin, passez du produit anti-humidité et anti-moisissure sur votre sol. Si votre sol d’origine a une surface poreuse, poser une couche de mortier-colle puis la laisser sécher est un conseil qui vous évitera des problèmes par la suite.

Le chantier de pose étape par étape

1/ Commencez par le centre de la pièce et étalez du mortier-colle sur une surface d’environ 1m².
2/ A l’aide de la spatule dentée, faîtes-y des sillons (cela permet aux carreaux de mieux adhérer).
3/ Posez le premier carreau. A l’aide du marteau en caoutchouc, tapez légèrement dessus pour que le carreau adhère bien à la colle.
4/ Placez des croisillons aux angles du carreau.
5/ Posez le second carreau, contre le premier.
6/ Une fois votre surface d’1m² carrelée, retapez à l’aide du maillet, puis vérifiez le niveau.

La coupe du carrelage

Tout d’abord, rayez  sa surface avec la molette, puis cassez le carreau avec la coupe à enclume.

La pose du joint

24 h après la pose, votre colle est sèche, et il est temps de poser le joint. Retirez les croisillons, puis faîtes couler la pâte à joint (ou le ciment) entre les carreaux. Étalez-le avec la raclette. Retirez tout surplus de pâte avec une éponge bien humide et rincée régulièrement.

Comme vous avez pu le constater, ce n’est pas si compliqué que ça en fait, c’est même plutôt enfantin si l’on suit cet article. La pose de carrelage n’a désormais plus de secret pour vous, et comme on dit, « il n’y a plus qu’à s’y mettre! ».

Voici une vidéo qui aidera à mieux comprendre:

Quelques infos pour en savoir plus:
Poser du carrelage au sol
Comment poser un carrelage mural

* champs obligatoires
Share Button
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

2 Replies to “Poser du carrelage

  1. J’ai pris en plus des croisillons auto nivelant perfectlevel, niveau parfaitement plane facilement obtenu pour un bon prix en plus

  2. Un kit d’auto nivellement pour un amateur c’est vrai, c’est utile. Il y a du choix sur le marché,alors comparez bien des prix, car certaines, par exemple raimondi ou tuscan seamclip coûtent une fortune, et des autres on peut avoir pour un bon prix

Comments are closed.