Poser du lambris

Vous en avez assez de votre décoration et vous désirez changer le look intérieur de votre maison ? Pourquoi ne pas essayer le lambris ? Facile à poser, c’est un très bon isolant qui donnera un caractère chaleureux à votre intérieur.
Pour une pose sans souci, suivez notre guide :

Qu’est-ce qu’un lambris ?
Le lambris est un revêtement qui, en plus de son rôle décoratif, est un excellent isolant. Il peut même vous permettre de cacher des défauts sur votre mur ou votre plafond. On peut le poser de deux manières :
– Pose directe (dite aussi pose collée) : Le lambris est collé directement sur le support
– Pose sur ossature : plus longue à réaliser mais plus fiable et plus résistante. Elle permet au mur de respirer en favorisant la circulation de l’air.

Types de lambris
Il existe deux sortes de lambris :
– en bois (chêne, pin, érable, hêtre, etc.) : le plus utilisé
– en PVC : à préconiser dans les pièces humides vu sa résistance à l’eau et la facilité de son entretien

Matériel nécessaire
– Lambris (épaisseur de 5 à 7 mm ou de 40 à 50 mm pour un effet isolant)
– Clips à lambris
– Clous sans tête
– Mètre enrouleur
– Niveau à bulles (ou fil à plomb)
– Tasseaux de bois épais (40 x 27 mm) et larges (50 cm) + chevilles (pour une pose sur ossature)
– Colle néoprène (pour une pose directe)
– Perceuse
– Scie cloche
– Rabot
– Maillet

Pour mener à bien ces travaux de pose lambris, vous n’avez qu’à suivre les étapes suivantes:

1. Préparation du support pour le lambris

La préparation du support est très importante dans les travaux de pose de lambris. Ainsi, si la surface n’est pas parfaitement plane, utilisez de petites cales pour éliminer les écarts, ou des lames de lambris de différentes épaisseurs. Votre lambris doit être sec, sain et non friable. Dans le cas où votre support est un mur, démontez les boîtiers des interrupteurs et des prises et repérez leurs emplacements

2. Construire l’ossature

Avant de commencer à poser du lambris, il faut que vous sachiez que l’ossature doit être perpendiculaire au lambris.

– Commencez par tracer sur votre support l’emplacement des tasseaux en prenant le soin d’encadrer les portes et les fenêtres.
– Éloignez-les des angles des murs, du sol et du plafond (3 cm)
– Espacez-les de 40 à 60 cm
– Espacez-les horizontalement aussi pour que l’air circule entre les lambris (3 à 4 cm entre les longueurs des tasseaux)
– Placez vers le bas de petits taquets pour clouer les plinthes
– Percez le premier trou à moins de 10 cm de chaque extrémité
– Continuez à percer tous les 50 cm
– Marquez les repères sur le support à l’aide d’un crayon
– Percez le support
– Placez les chevilles dans les trous percés

3. Accrocher les tasseaux au support

Deux cas de figures, vous pouvez les fixer
– verticalement : si vous allez poser vos lames horizontalement ou en diagonale. Cette pose convient à une couverture totale du mur ou du plafond
– horizontalement : si vous allez poser vos lames verticalement. Cette pose convient à une couverture partielle du mur ou du plafond

Ensuite, vous devez les vissez au support, tout en vérifiant régulièrement avec un niveau à bulles que les tasseaux sont bien droits

4. Fixation du lambris

Pour bien fixer votre lambris, il vous faudra choisir le mode de pose et employer la bonne méthode.

La pose :
– diagonale : convient plus pour les combles et les murs à pans inclinés
– verticale : commencez par le haut. Posez les lames de lambris à partir des angles pour finir vers la porte.
– horizontale : commencez par le bas

La bonne méthode :
– Découpez les lames de lambris avec la scie
– Enlevez la languette de la première lame avec le rabot pour bien la caler contre le mur
– Vérifiez avec le niveau à bulles qu’elle est bien droite
– Clouez-la dans un angle : elle servira de guide pour les autres lames
– Coupez les autres lames en fonction de la première
– Emboîtez-les les unes dans les autres, par la languette qui s’insère dans la rainure de la lame précédente
– Tapez la lame emboîtée avec un maillet pour bien la fixer
– Posez un clip à lambris à chaque tasseau, sur la rainure de la lame : attachez-le au tasseau en le clouant ou en le collant (vis à tête plate /agrafes pour des lambris en PVC)
– Cachez les coins de votre support avec des baguettes quart de rond
– Cachez les angles sortants avec des baguettes d’angle
– Fixez les plinthes à la colle
– Percez les ouvertures pour les prises et les interrupteurs avec une scie cloche.
– Attendez 48 heures avant de peindre votre lambris ou de le vernir.

Bon à savoir

La pose directe (collée) est peu recommandée pour des lames de lambris en bois. Pour une pose collée, le lambris PVC est plus adapté.

Pour une pose en diagonale, prévoyez un cadre périphérique pour appuyer dessus l’extrémité des lames
Vous pouvez trouver sur le marché des lames de lambris auto-clipsantes : vous n’avez plus besoin alors ni de clous ni de colle ni d’agrafes

Conseils

– Si votre mur ou plafond a reçu récemment de l’enduit ou du plâtre, ne posez votre lambris qu’une fois que votre support a bien sécher
– Dans le cas où le lambris que vous allez poser est en bois, déballez-le et stockez-le sur une surface bien plate, au moins 3 jours avant de le poser.
– Si vous projetez de poser un isolant entre le lambris et son support, construisez une ossature secondaire pour recevoir l’isolant. Disposez-la perpendiculairement à la première.
– Posez des tasseaux supplémentaires à l’endroit désigné au cas où vous allez installer des étagères sur votre mur.

Pour vous aider à mieux comprendre, voici une vidéo sur la pose de lambris

Maintenant que vous en savez un peu plus, vous pouvez maintenant vous lancer dans les travaux de pose lambris… après tout, la balle est dans votre camp !

Quelques autres tutoriels sur le net :
Comment poser un lambris en PVC facilement
Conseils à suivre pour la pose de lambris en bois

* champs obligatoires
Share Button
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0