Poser du parquet massif

Le parquet massif est un ensemble constitué de pièces de bois usinées. C’est le plus classique et le plus résistant des parquets. Il s’inscrit dans la durée, ce qui explique pourquoi on le rencontre encore aujourd’hui sur des planchers datant du siècle passé.

Les lames de bois constituant ce parquet sont issues de la même frise de bois, c’est-à-dire d’une seule planche de bois étroite. Ces lames de bois sont à parements doux et d’épaisseur régulière. Elles seront assemblées avec d’autres constituants similaires pour former le parquet parfait. Ce revêtement s’adapte aux variations de température, ce qui le rend très intéressant.

Le secret de sa longévité réside dans son homogénéité, mais aussi dans la technique pour poser un parquet cloué. Selon sa nature, un parquet peut être posé de différentes manières. Parmi les différentes techniques existantes, l’une des plus répandues est la pose clouée sur lambourdes ou solives fixes.

 

Quelques conseils avant de commencer

  • Le parquet massif est très résistant. Voici comment le poser.Le bois est un matériau biodégradable, sensible à l’humidité et à la température. Ainsi, pour éviter tous désagréments, il est vivement conseillé de stocker le bois dans la pièce une semaine avant la pose afin de l’acclimater à son futur environnement. Veillez à ce qu’il reste dans son emballage au-dessus du sol, à température constante.
  • Un parquet massif ne se pose pas sur une surface humide ou faisant face à des remontées humides, même quand l’essence du bois est réputée imputrescible.
  • Le taux d’humidité et la température dans la pièce accueillant le parquet doivent être maintenus à un niveau constant : entre 45 et 65 % d’humidité, et une température de 15°.
  • Veillez aussi à ce que la pièce soit ventilée ou bien aérée.
  • Si le sol de la pièce destinée à accueillir le parquet est parcouru par un réseau de chauffage, l’épaisseur du béton au-dessus doit impérativement être supérieure à trois centimètres.
  • Vous pouvez poser votre parquet dans le sens de la longueur de la pièce, ou l’orienter dans le sens de la lumière.

 

Le matériel nécessaire

Pour la pose de parquet à clouer sur lambourdes, s’équiper de l’outillage nécessaire est un impératif gage de succès. Pour une pose aisée, vous avez besoin des outils et accessoires suivants :

  • Une équerre à tracer ;
  • Un crayon ;
  • Un niveau à bulle ;
  • Une scie à onglets radiale ;
  • Une mèche à béton diamètre 6 ;
  • Un marteau ;
  • Une visseuse ;
  • Des cales ;
  • Un martyr (cale de bois pour frapper sur les lames) ;
  • Un mètre à mesurer ;
  • Un niveau à huile ou niveau à bulle ;
  • Une scie à main ;
  • Une perceuse à percussion ;
  • Un chasse-clou ;
  • Un ciseau à bois ;
  • Un cordeau à tracer ;
  • Des clous en longueur de 50 mm ;
  • Une ponceuse à parquet.

 

Les différentes étapes pour poser un parquet cloué

Avant de procéder, vous devez veiller à choisir convenablement l’essence de bois qui correspond à la pièce que vous avez choisie. À ce sujet, veillez à vous informer sur les normes UPEC afin de bien protéger votre investissement. Une fois ce préalable accompli, la mise en place peut démarrer. Voici les différentes étapes.

Etape 1 : La pose des lambourdes

Les lambourdes, ou solives, sont les pièces de bois qui soutiennent les lames d’un parquet. Pour un parquet de 22 millimètres d’épaisseur, l’intervalle entre les supports doit être de 30 à 45 centimètres. Avant de fixer les lambourdes au sol, vérifiez le niveau à l’aide du niveau d’huile. S’il y a matière à s’inquiéter, ajustez avec des cales.

Ensuite, une fois le niveau vérifié, vous pouvez fixer les lambourdes au sol grâce aux chevilles à frapper. Il faut en réserver un minimum de trois par lambourdes. Afin de ne pas vous compliquer la tâche, il serait avisé de faire un trou de diamètre conséquent pour insérer plus facilement les chevilles.

Après avoir fixé les lambourdes, vous pouvez passer à l’étape suivante.

Etape 2 : La pose du parquet proprement dit

Il est courant de poser le parquet cloué de façon perpendiculaire à la plus importante ouverture de la pièce. Avant de poser les premières lignes, créez, à l’aide de cales, un espace de dilatation de cinq millimètres entre le mur et les lames.

Ensuite, avant de clouer les lames de bois sur les lambourdes, maintenez-les solidement à l’aide d’un martyr et d’un marteau afin de ne pas endommager le bois.

Enfin, à chaque fin de rangée, il est préconisé d’ajuster et couper le surplus de lames à l’aide d’une scie sauteuse ou d’une scie à onglets radicale.

Etape 3 : Laisser reposer

Après avoir effectué le gros du travail, il faut penser à l’aspect esthétique du parquet. Mais avant cela, il est recommandé de patienter trois à quatre semaines sans toucher au parquet.

Etape 4 : Le ponçage et le vernissage

Après cette période d’attente, vous pourrez poncer le parquet. Cela permettra de le rendre plus lisse. À ce propos, notez que l’usage successif de grains de 40-60, 80 et de 120-140 dans le sens du fil du bois garantit une finition parfaite.

Une fois le ponçage effectué, vous pouvez sublimer le parquet en le vernissant. La première couche du vernis peut être passée une dizaine de jour après le ponçage. Ensuite, après cette première couche de vernis, il recommandé d’effectuer un léger ponçage et puis de passer un coup d’aspirateur pour débarrasser le parquet de tout grain. Enfin, passez deux autres couches de vernis sur votre parquet.

Pour plus d’informations à ce sujet, lisez notre article pour savoir comment vitrifier un parquet.

 

Etape 5 : Finition

Dans un souci d’esthétique, il est assez courant de finir de poser un parquet cloué sur lambourdes par la pose de plinthes. Cela permet de couvrir les cinq millimètres laissés à la dilatation entre le mur et les premières lignes de bois.

 

Pour avoir une représentation visuelle des étapes de cet article, vous pouvez regarder la vidéo suivante :

Si vous préférez, vous pouvez aussi poser du lino, poser du carrelage ou poser de la moquette. Un grand nombre de solutions s’offrent donc à vous pour vos sols !

Share Button
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *