Poser ou remplacer une fenêtre

Les portes, les fenêtres et autres menuiseries comme les portes-fenêtres sont des accessoires important d’un bâtiment, d’une maison ou appartement. Elles ont un impact déterminant sur l’apparence, et la qualité de vie au sein d’une habitation. Cela va de l’aération à l’acoustique  en passant pas l’éclairage naturel. Nous procédons au remplacement ou à la pose de nouvelles fenêtres pour multiples raisons. Le changement intervient lorsque l’ancienne n’offre plus de conditions satisfaisantes. Il n’y a pas de double vitrage et il faut donc songer à la remplacer, par exemple.

Mais dans la pratique, qu’en est-il ?

Comment poser, changer ou remplacer une fenêtre ?

Le Matériel :

Pour remplacer une fenêtre, vous avez besoin d’outils divers :

  • une fenêtre et de son kit complet d’installation.
  • instruments de mesure (mètre, niveau et autres),
  • tournevis,
  • un burin,
  • un marteau,
  • une pince universelle
  • une perceuse à percussion
  • de ciment,
  • d’isolant,
  • de colle

Le remplacement se fait en deux étapes évidentes. D’abord, il faudra retirer l’ancienne fenêtre, et ensuite procéder à la pose de la nouvelle.

Le retrait de l’ancienne fenêtre

En toute logique, une fenêtre ne se pose pas sur une autre : vous procédez par substitution. Le retrait se fait de manière spécifique. Si vous vous y prenez mal, vous risquez de détruire la structure de base d’installation de la nouvelle fenêtre (le bâti). Il en est de même pour les pièces de finition réutilisables dans la mise en place de la nouvelle fenêtre. Les vieux cadres peuvent abriter des moisissures et autres déchets. Donc à moins que son état ne soit particulièrement problématique, le bâti pourra être conservé pour accueillir la nouvelle fenêtre.

Ceci se fait souvent dans la pose de fenêtres en bois. Une pratique à distinguer de la pose à neuf d’une fenêtre. Comment s’y prendre pour une pose à neuf ?

  • D’abord, afin d’éviter d’endommager la finition du mur, vous devez délimiter le contour de l’ancien bâti en faisant disparaître ce qui l’entoure grâce à un cutter. Ensuite retirez la garniture ornementale avec un maillet ou un ciseau de bois.
  • Découpez ensuite à la scie sabre l’ancien bâti. Le bâti peut-être solidarisé à la maçonnerie alors  il faudrait que vous le retiriez délicatement avec un maillet par exemple.
  • Enfin, il faudrait procéder au retrait de l’ancien joint scellé au ciment et de la pâte à moulure pour faire la place aux accessoires de la pose de la nouvelle fenêtre.

 

La pose de la nouvelle fenêtre

Le retrait de l’entièreté de l’ancienne fenêtre  une fois réussi, il faut procéder au montage de la nouvelle. Mais avant cela, il faut commencer par la prise de mesure. La connaissance des dimensions de l’embrasure et autres sont importantes. Mesurez la hauteur, la largeur et la profondeur. À l’extérieur, prenez les mesures du revêtement au revêtement. Enfin pour raison de sécurité, reprendre pour chacune des mesures prises, de nouvelles mesures en mesurant à trois endroits différents. Si des mesures différents sont obtenus, toujours conservez  la mesure la moins longue pour être certain que la fenêtre s’ajuste bien dans l’ouverture. Ceci fait, les différentes étapes du remplacement sont les suivantes :

  • Installez avant toute chose la poignée de la fenêtre ;
  • Centrez le nouveau cadre sur la maçonnerie et servez vous-en pour faire la découpe. Pour optimiser l’espace tout autour de la fenêtre, il est conseillé de le poser avec deux cales de 5 mm (Fenêtre en PVC) ;
  • Positionnez votre fenêtre du côté chaud du mur pour diminuer le risque de condensation du côté intérieur. Par rapport au mur extérieur, la fenêtre doit être placée  en retrait de 1/4 de pouce vers l’intérieur pour optimiser la conservation  de la  chaleur ;
  • Ajustez convenablement la fenêtre avant de finaliser une bonne fois pour toute l’installation. La nouvelle doit pouvoir supporter les variations de la charpente sans être coincée. Aussi, et toujours dans ce cadre, assurez vous que tous les coins forment bien un angle de 90 degrés.
  • Prenez soin de mettre en place l’isolation de votre fenêtre nouvellement installée. Vous avez deux choix. Il s’agit de la laine minérale et de la mousse d’uréthane. La laine minérale est adaptée pour la fenêtre en PVC alors que la mousse d’uréthane est compatible avec le sous-sol.

 

Bon à savoir

Si l’on envisage de procéder à une pose à neuf d’une fenêtre en bois ou d’une fenêtre en PVC, la procédure indiquée ci-dessus convient parfaitement. Toutefois, dans les cas où il faut juste changer une fenêtre pour une autre, il serait utile de prendre toutes les mesures avant de choisir  les nouvelles fenêtres.

Une vidéo sur l’installation d’une fenêtre

Cette vidéo donne une bonne idée des mesures à prendre et quelques autres astuces intéressantes sur la pose d’une fenêtre.


 

* champs obligatoires

Share Button
Share on Facebook2Tweet about this on TwitterShare on Google+0