Quelle peinture choisir ?

Vous entreprenez des travaux de rénovation ou de décoration et souhaitez repeindre un mur ou une pièce et hésitez sur le choix de la peinture ? Choisir sa peinture peut se révéler un vrai calvaire. Entre les différentes couleurs, les textures et effets, ou encore la nécessité d’adapter sa peinture au support, la sélection n’est pas évidente.

Et c’est souvent, face au rayon peinture d’un magasin de bricolage, qu’on se retrouve désemparé : laquelle prendre ? Pour quelle pièce ? Monocouche, multicouche, mat, brillant, satiné, glycérophtalique, peinture à l’eau ou vinylique … ?

Cet article va vous aider à vous y retrouver.

Monocouche, bicouche, multicouche, sous-couche ?

Certaines peintures demandent plusieurs couches pour un rendu impeccable. D’autres sont présentées comme monocouche, ce qui voudrait dire qu’une seule couche est suffisante

Une peinture monocouche contient bien plus de pigments qu’une peinture bicouche ou multicouche. Cela signifie que sur un mur foncé par exemple, il ne vous faudra que deux couches là où vous auriez besoin de trois voire quatre couches avec une autre peinture. Sur un mur propre et de couleur claire, une seule couche suffit généralement avec ce type de peinture.

Mais méfiez-vous des promesses trompeuses et prévoyiez toujours de passer une couche de plus pour une finition qui rende justice à votre pièce. Passer une sous-couche pour améliorer l’accroche du support n’est pas une mauvaise idée, notamment sur les murs poreux. Il existe des peintures spécifiques pour cela.

Peinture glycéro, vinylique ou à l’eau ?

La peinture glycéro est une peinture à l’huire qui se révèle plus facile d’utilisation que la peinture à l’eau. Mais elle a tendance à jaunir dans les petites pièces mal aérées, et dégage une odeur assez forte qui imprègne la pièce longtemps.

Pour des habitations de particulier, on lui préfère généralement la peinture à l’eau, qui a l’avantage d’être sans odeur et de se nettoyer à l’eau (la peinture glycéro se nettoie au White Spirit).

Attention, autant il est possible d’appliquer une peinture glycéro sur une peinture à l’eau, autant l’inverse ne l’est pas et il vous faudra au préalable lessiver le mur et poncer l’ancienne peinture. La peinture vinyle quant à elle est surtout utilisée en sous-couche sur des murs en plâtre, ou encore dans les mélanges pour les peintures à effet.

Aujourd’hui les peintures glycerophtaliques, jugées polluantes, sont progressivement retirées du marché depuis 2010 et ne sont guère plus accessibles qu’aux peintres professionnels.

Moins polluante mais avec les mêmes avantages que la peinture glycero, la peinture alkyde arrive dans les linéaires. Peintures hybrides avec les peintures à l’eau, les alkydes ont l’aspect tendu des peintures à l’huile, une finition lisse, une bonne résistance mais dégagent moins d’odeurs et se nettoient plus facilement.

Mate, satinée ou brillante ?

Les peintures mates sont particulièrement utilisées pour peindre les plafonds des pièces de vie, car elles accentuent le côté sombre et masquent les petites imperfections. Leur inconvénient majeur est qu’elles ne sont pas lessivables (même si elles sont lavables). Elles sont généralement moins chères que les peintures satinées ou brillantes.

Les peintures satinées sont lessivables et plus résistantes. Elles sont également recommandées pour les pièces de vie, mais plutôt pour les murs : elles donnent un côté chaleureux à la pièce. Ce sont les peintures les plus fréquemment utilisées de nos jours car elles s’adaptent bien à toutes les pièces.

Enfin, les peintures brillantes (de préférence glycéro car plus résistantes) sont préconisées pour peindre les portes, les plinthes, les bords des fenêtres ou les pièces d’eau. Cependant, elles demandent une parfaite préparation du support à peindre car elles font ressortir la moindre imperfection.

Les peintures à effets & peinture spécifiques

Il existe de nombreuses peintures à effet: vous trouverez des peintures à paillettes, qui imitent le bois, le cuir ou le marbre.

Il existe également des peintures spécifiques pour certaines pièces (pièces humides par exemple) ou pour certaines parties surfaces (fer, pierre…) ou supports (radiateurs, boiseries…)

Tenez en compte dans le choix de votre peinture.

Choisir sa couleur de peinture

Pour faire le bon choix en matière de couleur de peinture, il y a plusieurs critères à prendre en compte. Bien sûr, tout est fonction de vos goûts et c’est vous qui avez le dernier mot, mais il vous faudra respecter la décoration déjà existante de votre intérieur
afin de ne pas faire jurer les couleurs entre elles.

Certaines associations, sont plus heureuses que d’autres. Préservez les harmoniques et aidez vous d’un nuancier avant de faire votre choix. Par exemple vous pouvez choisir une couleur dans les tons taupes et une autre dans les tons chocolat pour votre séjour, une couleur bleue pour votre salle de bain.

Certaines couleurs passent mieux dans certaines pièces. Pour les chambres, prenez des couleurs calmes, non criardes, car cette pièce doit rester une pièce de repos. Dans un salon ou une cuisine vous pouvez oser des tonalités plus vives. La salle de bain est traditionnellement blanche ou bleue, mais rien ne vous empêche de tenter d’autres tonalités.

Si votre intérieur manque de lumière, préférez des couleurs très claires sur lesquelles la lumière pourra se refléter. Pensez aussi à harmoniser la couleur, avec le sol les meubles et la décoration (rideaux par exemple).

Combien de pots de peinture pour une pièce ?

En moyenne, 1 L de peinture suffit à couvrir 10 m². Ce rendement est indiqué sur les pots de peinture, mais est bien souvent optimiste. N’hésitez pas à aller faire un tour sur les sites Internet des grands magasins de bricolage, ils vous proposent la plupart du temps des outils pour calculer le nombre théorique de pots qu’il vous faudrait pour peindre votre pièce en fonction de sa surface.

Précautions à prendre :
– N’oubliez pas que certains supports ou certaines pièces nécessitent une peinture spéciale, comme les radiateurs ou les pièces d’eau.
– Pensez toujours à faire un test sur une petite partie de votre mur avant de peindre la pièce entière, le rendu peut être différent selon la luminosité de la pièce ou la peinture qu’il y avait avant.

Maintenant que vous savez choisir votre peinture en fonction de vos besoins et de vos envies, vous pourrez aller acheter ce qu’il vous faut en magasin, et un rayon peinture, même un samedi après-midi bondé, ne vous fera plus peur.

Une vidéo vous expliquant tout ce qu’il faut savoir pour choisir la peinture murale qu’il vous faut.

Une autre vidéo pour vous aider dans le choix de la couleur :

Quelques liens pour en savoir plus :
Un simulateur de décoration en ligne pour tester vos choix de couleurs de peinture
un dossier complet sur 60 millions de consommateurs

Nos articles sur la peinture :
Préparer une pièce avant de peindre
Peindre un plafond
Comment bien peindre un mur ou une pièce

* champs obligatoires
Share Button
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0