Retirer une moquette

Les moquettes ne sont pas éternelles. Il vient donc un moment où il faut en faire poser une nouvelle, pour remplacer celle qui est en fin de vie. Le moment venu, retirer la moquette soi-même peut représenter une économie substantielle, sur les frais de pose de la nouvelle. Mais, il est important de connaître les bons procédés, pour ne pas obtenir le résultat contraire.

 

Avant de commencer

Retirer une moquette est généralement une opération simple. A l’exception de certains cas rares où l’assistance d’un professionnel est absolument nécessaire, l’on peut s’y atteler soi-même. Mais, il faut en toutes circonstances porter des gants de protection, car le dos des moquettes peut être très abrasif. D’autre part, il faut porter des masques de protection pour ne pas inhaler la poussière accumulée dans la moquette au fil des années. Le masque est indispensable, même si l’on pense ne pas être susceptible à la poussière.

Pour commencer, il est absolument nécessaire de vider la pièce. Mais également, de retirer les portes qui s’ouvrent vers l’intérieur de la pièce. Ceci permettra d’éviter que la moquette se coince. Aussi, pour réduire les désagréments, toujours passer l’aspirateur avant de commencer à la retirer.

 

Retirer la moquette Couper en bandes étroites

La technique employée pour retirer une moquette dépend souvent de ce qu’on compte en faire. Mais lorsqu’il s’agit de la remplacer, il existe des méthodes très simples.

Se munir de pinces pour soulever un bord de la moquette. Continuer à soulever dans le sens de la largeur de la pièce. Une fois que toute une largeur aura été soulevée, la replier sur le reste de la moquette et découper. La découpe se fait dans le sens de la longueur de la pièce. Il s’agit d’utiliser un cutter sur le dos de la moquette – bien plus facile à découper que la surface exposée – et de couper des bandes étroites d’une quarantaine de centimètres. Après avoir découpé d’un bout à l’autre, tirer sur les bandes pour retirer la moquette.

Cette méthode est simple et permet d’avoir des sections de moquette relativement petites et faciles à gérer. Dans les cas où l’on souhaite conserver la presque totalité de la moquette, il est possible de procéder autrement. Par exemple, en se servant d’un cutter, on découpe tout le bord de la moquette en laissant une quinzaine de centimètres en partant des murs. On se sert ensuite de pinces pour soulever la portion intérieur qui sera retirée en tirant. Et ensuite on retire le bord restant de la même manière. D’aucuns préfèrent encore couper la moquette en carrés d’un mètre de côté, pour simplifier le déplacement.

 

Retirer la colle et la thibaude

La colle de moquette sert à la rendre stable et à la fixer définitivement sur son support. Après avoir retiré la moquette vient le moment de se débarrasser de cette substance. Une partie de la colle restera jointe à la moquette qui a été enlevée. Pour le reste :

  • Se munir d’un grattoir. L’on peut observer des résultats mixtes. Parfois le grattoir suffit, mais par moments il faut la faire ramollir avant de pouvoir la retirer ;
  • Dans l’éventualité où la colle est trop dure à gratter, l’on peut se servir d’une décolleuse de papier-peint, ou de certains dissolvants en dose modérées. Après quoi il suffit de continuer à gratter la colle devenue plus souple.

Dans certains cas, plutôt que d’utiliser de la colle, des thibaudes sont employées. Ces supports généralement faits de fines couches de mousse sont maintenus à l’aide d’agrafes. Chaque constructeur a tendance à avoir ses propres méthodes de fixation. Retirer une moquette revient nécessite de retirer également ces supports, étant donné que tous les modèles ne sont pas indiqués pour être utilisés en conjonction avec toutes les moquettes. Il faudra donc repérer soigneusement tous les points d’attache et les détacher.

 

Bon à savoir

Il faut toujours se renseigner sur les moyens de se débarrasser de l’ancienne moquette. Certaines villes ont des solutions pour recycler les moquettes usées. Dans certains cas, les agents de la voirie municipale acceptent de s’en charger, mais pas toujours. A moins de savoir ce que l’on compte faire de la moquette une fois retirée, il est préférable de s’en remettre à un professionnel capable de garantir une gestion convenable de la vieille moquette.

La décharge locale renseignera sur le coût pour se débarrasser d’une moquette. Le prix peut être relativement élevé, donc il est utile de se renseigner auprès de plusieurs services compétents. Il faudra également songer à louer une camionnette si la moquette n’a pas été coupée en tranches relativement petites.

Une vidéo sur le décollage de moquette

Robert nous explique comment enlever les traces de colle après avoir retiré sa moquette :

Quelques autres tutos sur les moquettes:

D’abord n’hésitez pas à relire notre article sur l’entretien d’une moquette, ça vous évitera peut-être d’avoir en à changer trop souvent. Et vous pouvez aussi consulter notre tuto sur les étapes de la pose d’une moquette.

Sur le web, on aime bien les articles suivants :
Retirer un chewing gum sur une moquette
Les schémas pour découper sa moquette avant de l’enlever

* champs obligatoires
Share Button
Share on Facebook4Tweet about this on TwitterShare on Google+0