Traiter ses murs contre l’humidité et les remontées capillaires

Les remontées capillaires sont l’un des effets les plus impressionnantes de l’humidité sur les murs. Elle est causée par la remontée de l’eau salée dans le mur à travers les pores de la pierre. Des masses généralement blanchâtres de sel apparaissent alors, et entraînent la destruction de la surface du mur. Pour y remédier certaines solutions peuvent être envisagées. Mais avant d’apporter des solutions, il faut identifier la source du problème.

 

Le Matériel :

  • Une pioche
  • Une pelle
  • Un film imperméable (cuivre, plomb, film, etc.)
  • Une source électrique pour l’électro-osmose.
  • Du gravier de diverses tailles
  • des tuyaux en PVC

 

Avant de commencer

Avant d’opter pour une méthode ou une autre visant à éliminer les remontées capillaires, il faut identifier la source du problème. Le problème peut être dû au fait que le niveau de terre qui touche l’extérieur du mur est élevé, et qu’il est souvent humide. Le problème peut être dû à la présence d’eau à proximité des fondations de la maison. Il faut effectuer un diagnostic précis, afin non seulement d’apporter de bonnes décisions, mais aussi d’empêcher que le problème ne se reproduise.

Préparer les travaux

Abaisser le niveau de la terre à l’extérieur de la maison, retirer les plinthes des murs (à ne pas réutiliser), retirer le plâtre infecté au moins jusqu’à 30 cm au-dessus de la région infectée. Frotter, gratter et nettoyer le mur à l’aide d’une brosse dure. Porter l’équipement de sûreté. Etant donné qu’on opère directement sur le mur, couper l’eau et l’électricité s’il y a des tuyaux qui passent dans la pièce où on travaille.

Opter pour un type de traitement

Le traitement par drainage

En attaquant le problème à sa source, cette solution consiste à drainer les eaux souterraines de sorte à ce qu’elles ne s’infiltrent plus dans la maison. Pour ce faire :

  • Creuser une tranchée à pente régulière assez large et qui descende jusqu’aux fondations qui s’éloigne de la maison. Poser dans cette tranchée un tube en PVC que l’on pourra ensuite recouvrir de gravier par exemple ;
  • L’eau pluviale pourra aisément traverser les graviers, mais une fois dans le tube en PVC, ces eaux seront évacuées loin, ce qui aura pour effet de préserver le mur.

 

Par insertion des barrières étanches

La barrière étanche quant à elle permet de bloquer le processus, en faisant en sorte que les murs soient toujours secs. Ceci est possible grâce à de simples travaux.

  • Soit en injectant dans le mur des éléments hydrofugeants. Ce liquide peut être injecté sous pression ou simplement à l’aide d’un entonnoir au niveau de percements aménagés à cet effet. C’est l’une des méthodes les plus courantes.
  • Toutefois, il est également possible de poser la barrière étanche en juxtaposant une couche horizontale d’un matériau complètement imperméable. C’est le cas du cuivre, de réside, de membrane bitumée, etc.
  • Dans les deux cas, l’eau ne parvient plus à infiltrer les sols, et les murs restent secs. Il est même possible pour la seconde méthode creuser des tranchées qui vont jusqu’au niveau des murs en maçonnerie du sous-sol qui étaient infiltrés.
  • La circulation de l’air dans cette galerie sous-terraine permet de diminuer considérablement la teneur du sol en humidité.

 

La méthode électrique

Enfin, il existe une troisième méthode relativement simple à mettre en œuvre.

  • L’électro-osmose, l’un des systèmes électriques permet d’exploiter les tensions (différences de potentiel électrique) entre le mur et le sol. En y appliquant de l’énergie électrique selon certains critères, il devient possible d’inverser le sens de circulation de l’eau.
  • L’eau aura donc tendance à retourner vers sa source, plutôt qu’à sortir et s’évaporer par les parois du mur.

 

Redécorer

Après avoir éliminé les remontées capillaires, et s’être débarrassé des plinthes, pantalons et autres, le moment est venu de re-décorer. Poser du ragréage dans les endroits où la remontée capillaires a fait des dégâts pour ravoir un mur lisse. L’on peut à présent refaire la peinture.

Bon à savoir :

Quelle que soit la solution envisagée, le traitement contre les remontées capillaires est souvent coûteux. Il est donc particulièrement important de rester vigilants et de savoir identifier les premiers symptômes des remontées capillaires.

Cette vidéo vous explique comment traiter vos remontées capillaires

 

* champs obligatoires

Share Button
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0