Utiliser une décolleuse de papier peint

Le papier peint est idéal pour personnaliser ses murs et créer une ambiance unique. Coloré ou sobre, il sait en toute circonstance redonner vie aux quatre angles qui l’entourent et il n’est pas difficile de poser du papier peint. Pour autant, lorsqu’il commence à s’écailler et à se crépir, il perd en vivacité et peut donner lieu à des complications pour le retirer convenablement. En vue de réaliser cette tâche avec aisance, il sera conseillé d’utiliser une décolleuse même s’il est tout à fait possible de décoller du papier peint par d’autres moyens.

A noter que choisir la décolleuse parmi toutes les autres méthodes de décollage existantes (eau chaude, savon, produits chimiques spécifiques), c’est également opter pour des économies de temps. Les magasins de bricolage comme Leroy Merlin ou Castorama proposent de ce fait, des entrées de gamme dès 30 ou 40 euros et affichent des prix proches de 70 euros lorsqu’on s’intéresse à des modèles plus perfectionnés.

Pour une utilisation occasionnelle, il pourra être néanmoins plus rentable de louer l’appareil. En vue de choisir la décolleuse parfaitement adaptée à ses attentes, des sites de location de type kilootoo.fr, bricolib.net ou encore zilok.com, présentent différents modèles à des prix abordables (à partir de 20 euros par jour).

 

Matériel requis

  • Une bâche plastiquedécoller du papier peint
  • De l’adhésif de masquage
  • Un tournevis et des vis
  • Des dominos
  • Du ruban isolant
  • Une rallonge
  • Des gants
  • Un seau ou une bassine
  • Une décolleuse
  • Un escabeau (au besoin)

 

Etape 1 : Préparation de la pièce

En premier lieu, il sera préconisé de retirer les meubles de la pièce concernée, ou de les couvrir convenablement pour les protéger contre l’humidité dégagée par la vapeur d’eau de la décolleuse. Autre précaution à prendre : ouvrir les fenêtres pour aérer la pièce pendant le temps de travail, toujours en raison de l’humidité causée par la vapeur d’eau.

En second lieu, il faudra penser à recouvrir le sol avec une bâche plastique et la fixer avec de l’adhésif de masquage.

Enfin, pour éviter tout incident de contact, il importera de :

  • déconnecter le disjoncteur de la pièce de travail depuis l’interrupteur principal de la maison
  • retirer tous les cache-prises qui s’y trouvent
  • déconnecter les fils, et viser leur extrémité à des dominos, eux-mêmes protégés avec du ruban isolant.

 

Etape 2 : Décollage du papier peint

  • La pièce de travail ne supportant plus de courant, il faudra songer à s’équiper d’une rallonge, à brancher dans une pièce voisine et y rattacher la décolleuse.
  • Mais avant de brancher l’appareil, il incombera de remplir le réservoir d’eau dédié à son maximum (la contenance maximum est généralement de 4 litres).
  • Par la suite, il faudra refermer le réservoir, et raccorder le flexible au dispositif central en suivant les instructions du manuel d’utilisation. (Dans le cadre d’une location, et d’absence du manuel d’utilisation, demander conseil auprès du loueur).
  • Dès que la décolleuse est allumée, il faut garder à proximité un seau ou une bassine pour y déposer le plateau décolleur pendant le temps de chauffe (le temps de chauffe dure généralement une dizaine de minutes).
  • Une fois le temps de chauffe écoulé, l’on pourra commencer à travailler sur les murs (le port de gants est fortement recommandé pendant toute la durée de l’opération).
  • Plaque décolleuse en main, il ne reste plus qu’à l’apposer contre le mur entre 5 et 15 secondes, en fonction du débit de vapeur choisi. A cet effet, il incombe de rappeler que le plâtre ne tolère que faiblement l’humidité. Un débit trop élevé conduirait à son effondrement.
  • Ces 5 à 15 secondes représentent le temps nécessaire pour permettre à la vapeur d’humidifier le papier peint et faciliter son décollage avec l’aide d’une spatule.
  • Pour décoller méthodiquement le papier peint, la technique communément utilisée consiste à : positionner la décolleuse contre le mur, en commençant par le haut (se munir d’un escabeau en cas de besoin), respecter le temps de pose, gratter le support ramoli par la vapeur d’eau à la spatule et simultanément, apposer la plaque sur le prochain point à humidifier.
  • L’opération devra, être répétée sur chaque mur.
  • A noter que les réservoirs de quatre litres ont une autonomie équivalente à une heure. Il faudra donc compter des temps de pause pour remplir le réservoir de l’appareil, en prenant d’abord la précaution de le débrancher et de le laisser refroidir.
  • A la fin de la tâche, il faudra penser à reposer la plaque décolleuse dans le seau ou la bassine, débrancher l’appareil et attendre approximativement une heure avant de le démembrer et vider l’eau (éventuellement restante) du réservoir.
  • Avant de tapisser à nouveau ses murs, il faudra veiller à ce que le support soit entièrement sec, d’où la nécessité d’aérer la pièce un maximum et d’attendre plusieurs jours.

Toutefois si votre papier peint est impossible à décoller il vous reste toujours la possibilité de le repeindre. Vous pourrez trouver plus d’informations en lisant l’article sur comment peindre du papier peint.

Share Button
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *